Covid-19 : la Carmf supplie Olivier Véran d’autoriser le plaquenil pour les soignants

La caisse autonome de retraite des médecins de France (Carmf) propose au ministre de la Santé de lancer un essai clinique sur le traitement du Covid-19 par le Plaquenil® sur des médecins. 

Après l’initiative prise par le Dr Jean-Claude Ghaleb associé à un groupe de médecins pour lancer un essai clinique sur le traitement du Covid-19 par l'hydroxychloroquine à destination des soignants, c’est maintenant la très institutionnelle caisse autonome de retraite des médecins de France (Carmf) qui demande l’utilisation du Plaquenil® comme traitement du Covid-19, à destination des soignants.
Dans un courrier du 23 mars que la Carmf a rendu public, le Dr Thierry Lardenois, président de la Carmf, pose la question de la « solution face à cette épidémie de nature et d’ampleur inédite. S'il ne saurait être question de laisser la chloroquine en accès sans contrôle à la population, en particulier dans sa forme originelle (NIVAQUINE), en revanche, l’accès à l’hydroxychloroquine (PLAQUENIL) me semble devoir être élargi ». Le Dr Thierry Lardenois remarque que les médecins conmencent à payer un lourd tribut à la maladie : cinq médecins sont récemment morts dans l’est de la France, des suites de cette infection à Covid-19.

Essai clinique

La solution, pour le Dr Lardenois, serait d’autoriser « les médecins à utiliser pour eux-mêmes de l’hydroxychloroquine et leur redonner à titre personnel l’accès au PLAQUENIL ». Le président de la Carmf rappelle que les médecins disposent des compétences scientifiques « pour un usage de la molécule dans des conditions de sécurité et les capacités professionnelles pour prendre les précautions pré-cliniques à son usage ».
Le Dr Lardenois élabore alors un scénario qui s’apparenterait à un essai clinique et mobiliserait biologistes et cardiologues : « La profession ne demande rien en retour et peut donc sous 10 jours fournir des résultats qui, en premier sauveront des vies de soignants et en second seront extrapolables à l’ensemble des français. Sous 15 jours et pour 14 euros / personne ( PLAQUENIL + ZITHROMAX ) nous pourrions soigner potentiellement tous les français sans avoir fait prendre le moindre risque à la population, chaque médecin contrôlant lui-même son suivi en confinement. » Afin de formaliser cet essai clinique, le président de la Carmf propose au ministre de la Santé la mise en place « d’une cellule de suivi des médecins concernés qui pourrait faire un bilan sur un nombre significatif de cas ». 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Pour lutter contre la souffrance psychique des soignants en activité, des psychiatres ont décidé de proposer des téléconsultations gratuites pour...
Pour essayer de lutter contre la désinformation auprès des adolescents, de nombreux médecins s’emparent de TikTok pour poster des vidéos courtes et...
Le concept de nourriture à l’hôpital laisse parfois songeur – une autre version de cauchemar en cuisine -. Entre les repas des patients et les restes...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.