Un premier médecin hospitalier décédé du Covid-19, annonce Olivier Véran

Un premier médecin hospitalier de l'hôpital de Compiègne est décédé cette semaine, annonce l'un de ses enfants sur son compte Facebook. L'information a été confirmée ce matin par Olivier Véran, ministre de la santé, sur les ondes de RTL. 

Jean-Jacques Razafindranazy était médecin urgentiste à l'hôpital de Compiègne. Il est mort cette semaine du coronavirus après avoir été hospitalisé à Lille. Selon France info, "il était malade depuis 3 semaines. Il a été hospitalisé dans un premier temps à Compiègne puis son état s'est dégradé. Il a donc été transféré au CHU de Lille où il est décédé".
Selon ses enfants, "il revenait de vacances de Madagascar, en pleine forme, mais le covid-19 était plus fort. Et surtout à cause d'une garde de trop". WUD  avait posé une question vendredi soir au directeur général de la santé, sur la mort d'un praticien hospitalier. Jérome Salomon avait éludé cette question, en la qualifiant de "macabre". WUD  présente ses condoléances à l'ensemble de ses proches et sa famille.
 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Presse auscultée. Le premier cas du coronavirus chinois, qui a déjà provoqué la mort de neuf personnes en Chine, a été confirmé aux États-Unis.
Les médecins libéraux sont insuffisamment préparés et protégés pour faire face à l’épidémie du Covid-19, estiment plusieurs syndicats (SML, CSMF,...
Le deuxième baromètre de l’expérience patient de l’Institut français de l’expérience patient (Ifep) considère qu’il y a encore des marges de...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.