Un premier médecin hospitalier décédé du Covid-19, annonce Olivier Véran

Un premier médecin hospitalier de l'hôpital de Compiègne est décédé cette semaine, annonce l'un de ses enfants sur son compte Facebook. L'information a été confirmée ce matin par Olivier Véran, ministre de la santé, sur les ondes de RTL. 

Jean-Jacques Razafindranazy était médecin urgentiste à l'hôpital de Compiègne. Il est mort cette semaine du coronavirus après avoir été hospitalisé à Lille. Selon France info, "il était malade depuis 3 semaines. Il a été hospitalisé dans un premier temps à Compiègne puis son état s'est dégradé. Il a donc été transféré au CHU de Lille où il est décédé".
Selon ses enfants, "il revenait de vacances de Madagascar, en pleine forme, mais le covid-19 était plus fort. Et surtout à cause d'une garde de trop". WUD  avait posé une question vendredi soir au directeur général de la santé, sur la mort d'un praticien hospitalier. Jérome Salomon avait éludé cette question, en la qualifiant de "macabre". WUD  présente ses condoléances à l'ensemble de ses proches et sa famille.
 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Après que l'AP-HP a rendu publique une étude qui vante les vertus de la nicotine dans le traitement du Covid19, les pouvoirs publics, craignant une...
Pas d'effets bénéfiques de l'hydroxychloroquine pour les investigateurs de l'essai britannique Recovery.
Une équipe de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) et de Sorbonne université a analysé les moyens médicaux mis en œuvre le 13 novembre 2015 lors des...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.