Chine, Japon, Suède, Colombie… la crise sanitaire est loin d’être terminée

36 nouveaux cas de coronavirus en 24 heurs à Pékin, 47 à Tokyo, un pari du non-confinement raté en Suède, un nombre de cas important dans certains pays d’Amérique du Sud (Brésil, Colombie, Equateur..), mais aussi en Iran et au Pakistan. Revue de presse internationale des pays en difficulté.

La nouvelle est tombée aujourd’hui. En l’espace de 24 heures, la Pékin a dénombré 36 nouveaux cas de coronavirus, si bien que dix nouvelles zones résidentielles ont été placées en quarantaine. Un cluster de Covid-19 a été découvert dans un marché de gros du nord-ouest de la capitale, dans le district de Haidian. « Le risque de propagation de l'épidémie est très élevé, donc nous devons prendre des mesures volontaristes », selon Xu Hejiang, porte-parole des autorités municipales, rapporte franceinfo.

Les craintes d'une deuxième vague sont également vives au Japon où 47 nouveaux cas d'infections à Tokyo ont été annoncés dimanche, soit le bilan quotidien le plus important depuis la levée de l'état d'urgence dans la région fin mai, selon Capital.

Regain d’inquiétude également en Suède. Le pays qui n’a pas opté pour le confinement enregistrait le 13 juin 1 474 nouvelles contaminations sur les dernières vingt-quatre heures, contre une vingtaine chez ses voisins, rapporte Le Monde. Si bien que la Suède se classe désormais au 5e rang mondial des décès par million d’habitants (490 morts par million d’habitants), loin devant la Finlande (58) la Norvège (45) ou l’Allemagne (110).

La situation est également particulièrement inquiétante dans certains pays d’Amérique du Sud. À l’image de la Colombie ou de l’Équateur où le nombre de cas a respectivement dépassé la barre des 50 000 (contre 1,667 morts) et 46 000 (contre 1 667 morts), selon Reuters qui précise que le système de santé équatorien serait dépassé.

Le Brésil 2e pays au monde pour le nombre de morts

Le Brésil fait aussi partie des mauvais élèves en la matière. Le 12 juin dernier, le pays est devenu le 2e pays au monde derrière les Etats-Unis pour le nombre de morts du coronavirus, dépassant le Royaume-Uni avec 41 828 décès, selon les données publiées par le ministère de la Santé, rapporte franceinfo. Mais ces chiffres seraient en réalité largement plus élevés pour la communauté scientifique.

« La situation du Brésil est inquiétante, l'ensemble des Etats [du pays] sont affectés. Le système de santé n'est pas totalement saturé, mais, dans certaines régions, il y a une forte pression sur l'occupation des lits de soins intensifs », a déclaré vendredi Mike Ryan, le directeur des questions d'urgence sanitaire à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Grosse inquiétude au Pakistan et en Iran

Enfin, les derniers chiffres au Pakistan et en Iran sont alarmants. Le ministre du Plan pakistanais a prévenu ce dimanche que le nombre de cas de coronavirus dans son pays pourrait doubler d'ici fin juin et dépasser le million un mois plus tard, se fait l’écho La Provence qui précise que le pays a confirmé près de 140 000 cas de Covid-19 et près de 2 700 morts.

Quant à l’Iran, ses autorités sanitaires ont recensé ce dimanche 107 nouveaux décès dus au virus SARS-CoV-2 entre samedi midi et dimanche à la mi-journée, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé, ce qui porte le bilan de l’épidémie à 8 837 morts.

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

À l’occasion de la journée internationale des migrants le 18 décembre, l'Union des Organisations de Secours et de Soins Médicaux (UOSSM), qui agit en...
Les études de médecine discriminent
Quand le vocabulaire sert l’obscurantisme

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.