Changement climatique : Emparez-vous du sujet !

Le cri d’alarme de l’Association mondiale des médecins

Alors que la COP 23 s’est conclue la semaine dernière à Bonn (Allemagne), l’Association Mondiale des Médecins (AMM) appelle les praticiens de tous les pays à se mobiliser pour le climat. D’après son secrétaire général, le Dr Otmar Kloiber, les professionnels de santé sont en première ligne pour faire face à la hausse des températures.

What’s up Doc. En quoi le changement climatique concerne-t-il les médecins ?

Otmar Kloiber. Le changement climatique a de nombreux effets, qui sont tous d’une manière ou d’une autre liés à la santé. Des maladies se développent dans des régions où on ne les voyait pas ou plus : chikungunya, paludisme… Certaines régions ne parviennent pas à produire suffisamment de nourriture, ce qui fait peser le risque de famine. A cela s’ajoutent les migrations économiques qui se développent, les catastrophes naturelles qui se font plus fréquentes… Tout cela pose de graves problèmes sanitaires.

WUD. En un mot, vous craignez que le changement climatique ne se traduise par une charge de travail accrue pour les médecins…

OK. Oui, absolument !

WUD. Et que peuvent faire les gouvernements face à cela ?

OK. Il faut devenir plus neutres en carbone, changer nos habitudes, utiliser moins nos voitures, isoler nos maisons… Mais il faut aussi investir davantage dans la santé, par exemple pour être capable de répondre mieux aux catastrophes naturelles ou aux épidémies, ce qui nécessite des ressources et des connaissances.

WUD. Les négociations de Bonn ont-elles été à la hauteur de vos espérances sur ce point ?

OK. En deux mots : pas assez. Certes, les conséquences sanitaires du changement climatiques font désormais partie de la discussion. Mais nous sommes un peu déçus parce que ce sujet n’a pas émergé suffisamment. 

WUD. Pensez-vous que les médecins sont suffisamment engagés sur ce sujet ?

OK. Ils le sont de plus en plus. On nous demande plus fréquemment ce que nous faisons sur le sujet. Est-ce assez ? Probablement pas. Mais une chose est sûre : nous pouvons faire quelque chose à ce sujet… ne serait-ce qu’en réduisant l’empreinte carbone de nos cabinets ! Nous avons d’ailleurs élaboré un guide à ce sujet. N’oublions pas que les conséquences sanitaires du changement climatique, qu’il s’agisse des conséquences humaines ou des conséquences économiques, sont probablement ce qui va se passer de plus important dans les prochaines années.

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Profondément déçu par les résultats du Ségur de la Santé, le Snphare (Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi...
L'Assemblée Nationale a adopté, ce 20 décembre, la proposition de loi sur les réseaux de soins mutualistes

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.