Bon Plan #2 pour le public : Devenir libéral À l’hôpital ?

Le libéral en centre hospitalier général comme au CHU, c’est possible ! Tous les hospitaliers parmi nous peuvent le demander et exercer jusqu’À 20 % de leur temps de travail en activité privée.

Pas la peine d’être PU pour postuler ! L’exercice réalisé en activité libérale doit être de même nature que celui mené en public.

Cette activité libérale doit faire l’objet d’un contrat avec l’établissement et nous engage, contre perception de nos honoraires libéraux, à reverser une redevance et à transmettre notre rapport d’activité à l’hôpital. La redevance varie selon notre activité (consultations, actes, imageries) de 15 à 60 %. Les patients doivent toujours avoir le choix entre prise en charge libérale ou publique. Le tarif et les règles de notre activité libérale doivent être clairement affichés en salle d’attente.

Attention : l’activité libérale et les missions d’activités d’intérêt général sont soumises aux mêmes quotas, soit un total maximum de 20 % de notre temps d’exercice… pour faire les deux !

Il faut donc choisir.

Portrait de La rédaction
article du WUD 7

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.