Bande dessinée : Carabin et Caïpirinha, de Cynthia Bonacossa

La BD du jour s’intitule Carabin et Caïpirinha. Carabin, parce que la narratrice est étudiante en médecine. Caïpirinha, parce que l’histoire se déroule à Rio. Et que l’alcool y est omniprésent…

 

Cynthia est étudiante en médecine à Rio de Janeiro. Un peu trop sage, un brin intello, elle peine à s’intégrer à l’univers déluré de la fac… avant d’y plonger la tête la première. Ça picole, ça sort, ça baisouille dans les coins. Bref, c’est médecine !

En même temps, Cynthia s’interroge : le contact avec les patients, c’est pas trop son truc. Que faire ? Poursuivre ? S’engager dans une vocation artistique incertaine ? De plus en plus paumée, la carabine carioca se lance dans le cursus sans parvenir à secouer ses doutes...

Anecdotes carabinées

Carabin et Caïpirinha est sans doute la seule BD au monde à ouvrir sur une scène d’abcès purulent. C’est dégueulasse, mais ça pose le style : franc du collier. De ton comme de trait, Cynthia Bonacossa est impétueuse, sans filtre. Une franchise louable pour un ouvrage qui se veut en bonne part autobiographique.

Le livre déborde d’ailleurs de dialogues très carabins, de « l’interne qui s’est chiée dessus » aux anecdotes sur les patients. Une crudité qui n’est pas gratuite : en même temps qu’elle se frotte au milieu, Cynthia voit son rapport au corps se transformer. Quand le métier rentre, il ne fait pas toujours dans la dentelle !

Toubib or not toubib ?

Son dilemme personnel, Cynthia Bonacossa, la vraie, a fini par le régler. À sa sortie de la fac de médecine en 2011, la jeune toubib brésilienne opte pour les chemins de traverse de la BD. Après quelques travaux publiés dans son pays, elle profite d’un séjour à la maison des auteurs d’Angoulême pour publier son premier album en français.

De l’œuvre de jeunesse, Carabin et Caïpirinha a les qualités et les défauts. La narration flirte parfois avec la sortie de piste. Mais qu’importe, car l’énergie et l’honnêteté sont au rendez-vous, et cette vie de carabin illustrée parlera à quiconque s’est un jour interrogé sur sa vocation. Et qui ne l’a pas fait ?

 

Carabin et Caïpirinha de Cynthia Bonacossa, aux éditions Vraoum. 176 pages.
(Illustration issue de l'album, tous droits réservés.)

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le Dr Patrick Pelloux, célèbre urgentiste et écrivain à ses heures perdues, fait paraître Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux : un recueil de...
Dominique Dupagne en croisade contre la démarche qualité

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.