1 000 médecins abandonnent leurs fonctions administratives

Presse auscultée. 1 000 médecins ont pris la décision d'abandonner leurs fonctions administratives pour dénoncer l'effondrement de l'hôpital public.
 

1 000 médecins ont pris la décision d'abandonner leurs fonctions administratives pour dénoncer l'effondrement de l'hôpital public. La liste des médecins ayant abandonné leurs fonctions serait en constante augmentation depuis le 15 décembre, selon franceinfo. La pétition de soutien est passée de 600 à plus de 1 000 signataires, ce qui représente "environ 10% des chefs de service toutes spécialités et services confondus sur l'ensemble du territoire", a confirmé le Dr André Grimaldi à franceinfo. Celui-ci dénonce les rallonges budgétaires avancées par Agnès Buzyn. « On nous a parlé de 1,5 milliard sur trois ans. Mais en réalité, ces nouvelles dotations correspondent à 200 000 euros de plus par an seulement ».
 
Pour lire l’article dans son intégralité, cliquez ici.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Mieux valoriser économiquement le savoir-faire hospitalier francais, notamment à l’international, voilà une piste d’action jusqu’à présent peu...
Réagissant à l'interview du Dr Salem Ould Zein, de nombreux Padhue du groupe SOS Padhue de France affirment maintenir le sit in le 30 juin prochain. 
Un praticien hospitalier de l'AP-HM a lancé un appel auprès de ses confrères pour contrer la communication alarmiste du gouvernement sur la Covid19....

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.