Paris, le paquebot prend l'eau ?

 

​Paris, ville lumière ? 

« Tant du point de vue de la formation que de celui des évolutions de carrière, Paris offre le panorama le plus large. » Pr. Bernard Nordlinger,
chirurgien oncologue à l’hôpital Ambroise Paré. « La réputation d’excellence des formations parisiennes n’est probablement pas surfaite », pour le Pr Olivier Farges, chirurgien hépatique à l’hôpital Beaujon.« On peut choisir toutes les spécialités,  et quand on en choisit une on a une multitude de services différents, ce qui fait qu’on peut toujours aller voir ailleurs si les choses ne nous conviennent pas », ajoute Bernard Nordlinger. Mais Paris n’a pas que des qualités. Certains pointent d’ailleurs une réputation surfaite. « En termes de qualité de la formation, il y a des régions qui soutiennent tout à fait la comparaison avec Paris, et qui offrent probablement une qualité de vie de vie plus conforme aux attentes de certains », selon Olivier Farges. « Il faut bien reconnaître que le budget logement est plus important à Paris», constate Bernard Nordlinger. Et le gigantisme légendaire de Paris peut en effrayer plus d’un. « Quand on n’est pas originaire de Paris, il faut un petit moment d’adaptation pour s’habituer à la taille de la ville », concède Bernard Nordlinger.

Les internes parisiens sont des experts des transports en commun. Pour parfaire leur connaissance du métro, on ne saurait trop leur conseiller
les visites du réseau souterrain organisées par l’association Ademas.
Pour les inscriptions, c’est par ici !

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.