La Réunion, la médecine gé' au Panthéon

Vous êtes prêts pour travailler avec un décalage horaire de deux heures par rapport à la métropole ? La Réunion vous tend les bras ! Les avantages de l’Ile Bourbon sont considérables. Outre une faune et une flore fantastiques, des spots sans commune mesure, et des cirques naturels uniques au monde, La réunion offre pour nos chers carabins « une formation très personnalisée, un encadrement excellent et une mise en autonomie rapide », explique Rani Kassir, interne en chirurgie pédiatrique, orginaire de Lyon, qui a commencé ses études à Saint-Étienne. Autre avantage : faire des stages hors subdivision en métropole, « pour la complémentarité de formation dans des services hyper-spécialisés absents à la Réunion ». En chirurgie, par exemple, les internes ont la possibilité de faire cinq inter-CHU en métropole. Les spés’ les plus convoités ? La médecine générale (troisième région choisie aux ECN 2018), la pédiatrie, la gynécologie-obstétrique, l’anesthésie-réanimation. Mais la Réunion a les défauts de ses qualités : comme il y a peu d’internes (400 environ), la charge de travail est importante, voire très importante en chirurgie.

Les paysages sont tellement fantastiques que les bons plans sont dans la nature ! Comme il n’y a pas d’internat à La Réunion, les soirées sont organisées dans les colocations. Pour s’isoler, rien de mieux qu’une randonnée dans des paysages caraïbéens !

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.