Votre intérêt pour les questions de santé avant de voter !

Résultats du sondage What’s up Doc

Du 10 au 16 avril, les lecteurs de What’s up Doc ont été invités à répondre à un sondage sur la place des questions de santé dans leur vote à l’élection présidentielle.

 

349 lecteurs ont participé et ont fait part de leurs intentions de vote rapportées dans un précédant article.

 

Quant à la place de la santé dans ces choix ? les avis étaient partagés ! A la question : « Avez-vous choisi ce candidat au regard de ses propositions dans le domaine de la santé ? », 14% ont répondu « pas du tout » et 36% « Non mais j’ai vérifié… ». Par ailleurs, ils ont été 42% à répondre « Oui mais pas que ! » et 8% seulement ont placé la santé en première ligne avec un « Oui, et même en priorité ».

 

Qu’est-ce qui importe dans les programmes santé ?

 

Questionner sur le fait que le résultat de l’élection impactera le système de santé, les participants ont répondu en premier lieu : « oui à la marge » (42%). Ils étaient ensuite autant à penser « oui, en profondeur » ou à l’espérer (22%). Voilà qui laissait 14% pour le « non ».

 

Le sondage proposait aux participants de qualifier l’intérêt pour eux de sujets de santé en termes d’impact sur l’exercice professionnel. Aucun sujet n’était perçu comme dénué d’intérêt. Le tiercé premier comprenait l’organisation et les effectifs hospitaliers, la formation, et la liberté d’installation. Pour les 3 sujets qui avaient moins d’intérêt à ce titre, les voici : l’AME, la CMU ainsi que le secteur 2.

 

La même question a été posée concernant l’intérêt de ces mesures mais cette fois pour l’ensemble du système de santé et non plus pour son propre exercice. De même aucun sujet n’a été jugé sans intérêt et les résultats étaient très similaires. Les plus importants étaient de nouveau la formation, l’organisation et les effectifs hospitaliers, et le financement des hôpitaux. Les 3 derniers étaient les 3 mêmes.

 

Ces résultats s’expliquent probablement par le profil très hospitaliers des répondants et par une forte contribution des médecins en formation ! Les participants étaient à 56% des femmes, pour une moyenne d’âge de 29 ans. Parmi eux, 31% de médecins, 24% d’internes et 39% d’étudiants en médecine, toutes disciplines médicales étant représentées. Les libéraux représentaient 18% des médecins.

 

Retrouvez les autres résultats du sondage, notamment les intentions de vote, dans le premier volet des résultats

 

Les résultats en détail

Avez-vous choisi ce candidat au regard de ses propositions dans le domaine de la santé ?

Oui mais pas que !   42,2%

Non mais j'ai vérifié qu'elles n'allaient pas à l'encontre de mes intérêts professionnels   35,8%

Pas du tout !   14,4%

Oui, et même en priorité   7,6%

 

Pensez-vous que le résultat de cette élection influera sur notre système de santé ?                

Oui, en profondeur   21,5%

Oui, mais à la marge   42,4%     

Non...   14,0%

Je l'espère   22,1%

 

En termes d'impact sur votre exercice pro, comment qualifiez-vous l'intérêt de ces sujets de santé ?

(échelle de Likert 4 points - scores entre 1 et 4, croissant avec l’intérêt du thème)

l'organisation et les effectifs hospitaliers   3,37         

la formation   3,36         

la liberté d'installation   3,28

le financement des hôpitaux   3,26         

la recherche et l'innovation   3,19

le niveau de remboursement par la sécu   3,05

le tiers payant    2,78         

le développement de l'e-santé   2,64         

le secteur 2     2,62         

la CMU   2,58         

l'AME   2,55         

 

Pour améliorer le système de santé dans son ensemble, comment qualifiez-vous l'intérêt de ces sujets de santé ?

(échelle de Likert 4 points - scores entre 1 et 4, croissant avec l’intérêt du thème)

la formation    3,51         

l'organisation et les effectifs hospitaliers    3,46         

le financement des hôpitaux   3,32         

la recherche et l'innovation   3,29         

la liberté d'installation   3,18         

le niveau de remboursement par la sécu     3,07         

le développement de l'e-santé    2,74         

le tiers payant    2,61         

la CMU   2,59         

le secteur 2    2,54         

l'AME   2,50          

Source: 

Alice Deschenau

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Parti il y a trois mois, le seul médecin d’un village du Gard n’a pas été remplacé. Selon l'ordre des médecins du Gard, il était en situation d'...
Enquête « Médecins et préjugés »
Des étudiants (en santé) dans les écoles

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.