Une enquête de l'ARS pointe les dysfonctionnements du Samu 68

En août dernier, le Samu ne s'était pas déplacé au domicile d'un quadragénaire, entrainant son décès. Un rapport fait par l'ARS  Grand Est pointe de nombreux dysfonctionnements.

Presse auscultée. En août 2019, un homme de 49 ans est décédé des suites d’une occlusion intestinale à Colmar. Malgré un appel au Samu, il n’avait pas été pris en charge par le service. La famille de Joël Richart avait porté plainte. Depuis, une enquête administrative a été menée par l'inspection de l'Agence régionale de santé (ARS) Grand Est et le bilan est lourd pour le Samu du Haut-Rhin ! Manque de formation des régulateurs, épuisement général des équipes, absence de projet médical… Le Samu 68 n’en est pas à sa première plainte et le dossier commence à s’épaissir… Lire la suite ici. 
Portrait de Mélanie Philips

Vous aimerez aussi

Le projet de cession du Groupement hospitalier mutualiste (GHM) au privé lucratif dans le bassin grenoblois suscite l'indignation du collectif des...

Les médecins en première ligne du combat
Le Sou médical MACSF vient de rendre son rapport sur le risque médical en 2018. Les indemnisations de plus de 3 millions d'euros ne sont pas uniques. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.