Un neurochirurgien ministre du logement de Trump

Ben Carson au gouvernement

Le neurochirurgien Ben Carson, ancien candidat à l’investiture républicaine dans la course à la Maison-Blanche, fera partie de l’équipe gouvernementale de Donald Trump. Il ne s’occupera pas de la santé (le poste est déjà pris par un confrère), mais du logement.

Et de deux ! Après avoir nommé le chir’ ortho’ Tom Price au secrétariat à la Santé, Donald Trump s’entoure d’un second as du bistouri en la personne de Ben Carson. Neurochirurgien à la retraite et candidat malheureux à la primaire républicaine, celui-ci sera secrétaire au Logement et au développement urbain.

Ben Carson revient de loin. Pendant la campagne, le futur président des Etats-Unis avait raillé son « tempérament pathologique » et son « manque d’énergie », rappelle cruellement le magazine Time. Rabiboché avec son rival, le praticien était pressenti pour un poste ministériel, mais avait fait dire par son entourage qu’il n’accepterait pas d’entrer au cabinet parce qu’il « n’a pas d’expérience au gouvernement », indique pour sa part le New York Times.

Ministre des affaires qui lui sont étrangères

Sa nomination au secrétariat au Logement est une surprise d’autant plus grande que les questions d’urbanisme ne lui sont pas particulièrement familières. Amstrong Williams, vieil ami de l’intéressé qui a dirigé sa campagne à la primaire, insiste d’après le New York Times sur le fait qu’il est issu d’un milieu très défavorisé et qu’il a grandi dans les quartiers pauvres. Cela lui donnerait une connaissance de première main des problèmes dont il aura la charge.

Durant sa campagne à la primaire, le neurochirurgien s’était tout de même préoccupé du logement, critiquant violemment les choix de l’administration Obama en la matière. « Les tentatives gouvernementales pour légiférer sur l’égalité raciale ont des conséquences qui empirent souvent les problèmes », avait-il notamment écrit dans le Washington Times en 2015.

Des propos qui correspondent bien aux positions très conservatrices affichées par Ben Carson sur d’autres sujets. Celui-ci a notamment à de multiples reprises exprimé son soutien aux thèses créationnistes, at qualifié l’Obamacare de « pire chose qui soit arrivée à ce pays depuis l’esclavage », et a déclaré qu’il ne serait « absolument pas d’accord » avec le fait qu’un musulman devienne président des États-Unis.

Crédit photo : CC BY-SA 2.0, Gage Skidmore, Flickr

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Il avait pris la fâcheuse habitude de palper les seins ou les testicules de manière systématiques, lors de visites médicales, de policiers et...
La troupe du RIRE interpelle sur le risque d'influence par l'industrie pharmaceutique
Après une semaine de répit

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.