RDC : 15 décès causés par une maladie non identifiée

Le pays à nouveau en alerte

Dans un communiqué publié ce lundi, le ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo (RDC) a annoncé « 25 cas de fièvre » dans la région de Béni, au Nord-Est du pays.

La RDC sort à peine d’une épidémie d’Ebola qu’une nouvelle flambée fait son apparition. Au cours du mois de juillet, quinze décès auraient été recensés, a déclaré à l’AFP le Dr Alain Musondolya, qui exerce dans un village de la région de Béni.

Pour l’instant, la maladie n’a pas été identifiée, mais des symptômes ont été listés. « Les malades viennent avec des vomissements, des selles liquides, des hémorragies nasales et des vomissements de sang », d’après le Dr Musondolya.

« Des échantillons ont été prélevés et sont en cours d’envoi vers Kinshasa pour être analysés par l’Institut national de recherche biomédicale », a fait savoir le ministère de la Santé dans un communiqué.
 

Pour l’instant, seules des consignes d’hygiène ont été transmises à la population. Des consignes similaires à celles mises en place lors des épidémies d’Ebola. Les autorités sanitaires ont notamment demandé de ne pas manipuler les corps des personnes décédées de la maladie.
 
 
Source: 

Jonathan Herchkovitch

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.