Oui l’augmentation des salaires des hospitaliers sera remboursée aux hôpitaux, c’est promis !

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a promis hier soir à l'Assemblée une "augmentation significative" des moyens des hôpitaux en 2023 avec une "compensation intégrale" de la hausse du point d'indice des fonctionnaires, lors de l'examen des mesures sur le pouvoir d'achat.

Devant les députés, Bruno Le Maire a assuré prendre "deux engagements" : "oui, il y aura une augmentation significative de l'Ondam (Objectif national des dépenses d'assurance maladie) en 2023 et oui, nous compenserons intégralement aux hôpitaux publics l'augmentation du point" d'indice des fonctionnaires.

Réagissant à une série d'amendements insoumis, le ministre de l'Economie a estimé que le débat budgétaire sur les hôpitaux n'avait pas sa place dans la discussion du soir mais dans l'examen à l'automne du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), le budget de la Sécurité sociale.

"J'ai peur qu'on soit en train de céder à la confusion la plus totale. Pourquoi est-ce que nous faisons ce projet de loi sur le pouvoir d'achat ? Uniquement pour régler les problèmes de pouvoir d'achat de nos compatriotes. On est en train de se laisser entraîner dans des débats qui n'ont absolument rien à voir", avait-il déploré.

Le paquet de mesures pour le pouvoir d'achat prévoit la hausse de 3,5% de la valeur du point d'indice des fonctionnaires

Le ministre a renvoyé aux discussions budgétaires de l'automne.

Le paquet de mesures pour le pouvoir d'achat prévoit la hausse de 3,5% de la valeur du point d'indice des fonctionnaires, qui sert de base à leur rémunération.

Les hôpitaux publics ont récemment souligné attendre une rallonge de deux milliards d'euros cette année pour compenser l'inflation et la hausse du point d'indice des fonctionnaires, et espèrent encore quatre à cinq milliards de plus en 2023, avait indiqué la Fédération hospitalière de France (FHF).

Avec AFP

Portrait de La rédac'

Vous aimerez aussi

Le 10 juin, l’APH, l’ISNI et Jeunes Médecins avaient sollicité le Conseil d’Etat pour que le temps de travail des internes soit respecté. À la suite...

Retraité depuis moins d’un mois, Eric Alauzet est le genre de député à être actif sur les bancs de l’Assemblée nationale. Ce spécialiste de la...

Pour se faire une idée des profils des député·es élu·es, Whats’ up doc a décortiqué la liste côté santé. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.