Mise en examen d’Agnès Buzyn : et qu’en est-il des autres dirigeants mondiaux ?

Presse auscultée. Agnès Buzyn a été mise en examen pour sa gestion de la crise sanitaire. Une première en France. Mais qu’en est-il pour les dirigeants du reste du monde ? Le site de vérification de l’info du quotidien Libération, « CheckNews », s’est intéressé au sujet.

Coup de projecteurs sur le reste du monde. Vendredi dernier, Agnès Buzyn, ex-ministre de la Santé, devenait la première politique française être mise en examen pour sa gestion de la crise sanitaire. Une actualité inédite qui pourrait trouver un écho certain dans le reste du monde. « Si aucun dirigeant étranger ne fait à ce jour l’objet d’une mise en examen, des enquêtes et poursuites sont en cours dans d’autres Etats du monde », écrit CheckNews qui a enquêté sur le sujet. Dans le viseur du service de vérification de l’info de Libération ? L’ancien Premier ministre italien, Giuseppe Conte, qui a été entendu en juin sur l’emballement épidémique observé dans son pays. Un retard dans la création d’une « zone rouge » pourrait notamment lui être reproché. À noter que des proches de victimes ont également initié un recours collectif à l’encontre des autorités italiennes. Même topo en Angleterre où Boris Johnson, Premier ministre du pays le plus endeuillé d’Europe, a accepté le lancement d’une enquête indépendante réclamée depuis la première vague par les proches des personnes décédées. Ces investigations ne débuteront pourtant qu’au printemps 2022. Au Brésil, c’est le Président Jaïr Bolsonaro qui est dans le viseur d’une commission d’enquête parlementaire depuis avril. Les faits qui lui sont reprochés ? Outre une gestion qualifiée de « désastreuse », Jaïr Bolsonaro est soupçonné d’avoir « omis de signaler des soupçons de surfacturation dans l’achat de vaccins anti-Covid-19 ». Pour en savoir plus, c’est par ici.

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Épidémie, an 2. Entre traques, menaces et espoirs, la lutte contre le Covid-19 se poursuit.

Santé Publique France a publié hier soir son point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus. La tendance à la baisse se confirme...

Épidémie, an 2. Que ce soit en France ou aux États-Unis, c’est l’heure du rappel qu'il soit mémoriel ou vaccinal. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.