Macron de nouveau interpellé par les soignants désespérés

En visite hier dans une association d'aide aux aidants, le président de la République a été vivement interpellé par des soignants à bout de nerfs. 

Bis repetita de l’interpellation de février 2020 à l’hôpital de La Pitié Salpêtrière ? Hier, alors qu’il visitait les locaux d’une association qui soutient les aidants, le président de la République Emmanuel Macron a été interpellé par des soignants de la fondation Rothschild, qui lui ont notamment confié qu’il n’était pas en colère, mais « désespéré ».

Macron leur a alors répondu qu’on n’y allait tous y arriver, et qu’il n’était pas question pour lui, fils d’hospitalier, de laisser tomber l’hôpital public. Il faisait allusion à ses parents, tous deux médecins. Son père est praticien au CHU d’Amiens et sa mère médecin conseil à la sécurité sociale. « Si je me suis engagé à faire le Ségur et à y mettre les moyens c’est parce que j’y crois. Ce qu’il faut comprendre c’est que là ce n’est pas qu’une question de moyens, c’est une question d’organisation ce que vous avez à vivre avec les unités Covid"
Ce à quoi les soignants présents lui ont rétorqué que « non, ce n’était pas qu’une question d’organisation, on est organisé quand on a les moyens ». Macron leur a alors répondu : « On va pas créer des postes et des lits parce que le Covid arrive là, c’est impossible ». Un soignant lui répond alors qu’il « fallait le faire avant ». Pour rappel, des associations et syndicats ont déclaré un préavis de grève à l'hôpital le 15 octobre prochain. 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Depuis peu, l’ANSSI propose des parcours de cybersécurité aux établissements de santé. L’objectif ? Les accompagner pour les aider à mieux résister...

L’ordonnance est claire. À partir du 1er janvier 2022, l’activité mixte et l’activité libérale intra-hospitalière se verront assouplies. Des...

Presse auscultée. Agent d’entretien, agent administratif, agent de sécurité ou encore standardiste… Depuis le début de la crise il y a un an, ils...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.