L’infirmière mise en garde à vue pour jets de projectile libérée

Elle avait lancé des projectiles en direction des forces de l'ordre le 16 juin dernier. Après 24 heures de garde à vue, elle a été libérée. 

Nous vous contions hier les mésaventure de Farida, infirmière à Ivry sur Seine, arrêtée et placée en garde à vue avant hier à l’issue de la manifestation des hospitaliers du 16 juin dernier. Elle a finalement été libérée hier soir autour des 17 heures après 24 heures de garde à vue. Elle est convoquée au tribunal le 25 septembre prochain. Après avoir jeté des projectiles sur les forces de l’ordre, cette infirmière de 52 ans à l’hôpital Paul-Brousse, à Villejuif avait été violemment appréhendée. Elle avait reçu le soutien de nombreux députés de la France insoumise, mais son attitude avait été décriée par de nombreux twittos. Ses soutiens faisaient néanmoins part de leur soulagement après sa libération, comme la députée Mathilde Panot :

Ou encore la sénatrice Laurence Cohen :

L’union régionale Ile-de-France FO demandait même qu’aucune charge ne soit retenue contre Farida :

L’infirmière avait fait l’objet de violentes attaques sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes lui niant même sa qualité d’infirmière :

Pour sa part, Farida a reconnu avoir craqué. Verdict le 25 septembre prochain.

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Le gouvernement, incapable d’assumer ses responsabilités ? Le 28 mars dernier, neuf médecins de l’AP-HP haussaient le ton dans les colonnes du Monde...

Les élections aux URPS viennent de s’achever. Et maintenant place aux résultats. Si la CSMF remporte le plus de sièges, c’est MG France et Avenir Spé...

Il y a une semaine, le procès du scandale du Mediator se tenait au tribunal correctionnel de Paris. Sur le banc des accusés, pas de trace des...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.