L'État stoppe en octobre le don d'équipements de protection individuelle aux soignants de ville

Dans un courrier adressé à l'ensemble des professions ambulatoires le 31 juillet dernier, l'État a annoncé la fin des dotations gratuites en équipements de protection individuelle, à compter du 4 octobre 2020. 

Presse auscultée. Comme l’État l’a annoncé le 31 juillet dernier, la dotation en équipements de protection individuelle (EPI) prendra fin le 4 octobre prochain. Cette décision inquiète les professions libérales, qui se demandent comment elles vont faire face, alors que les difficultés d’approvisionnement sont déjà présentes. L'État demande au secteur ambulatoire de constituer son propre stock, lequel doit correspondre à "trois semaines de consommation en temps de crise épidémique », selon la DGS. Cette mesure étonne aussi bien Antoinette Tranchida, présidente de l'Organisation nationale des syndicats d'infirmiers libéraux (Onsil) que Luc Duquesnel, président des Généralistes-CSMF, qui se sont exprimés au micro de France Info. Pour la DGS, ces craintes ne sont pas justifiées étant donné que « la production de masques et d'EPI est à nouveau abondante, les échanges commerciaux ont repris, les stocks mondiaux sont reconstitués et les délais de livraison sont revenus à la normale. » Lire la suite ici.

Portrait de Mélanie Philips

Vous aimerez aussi

L’ARS d’Île-de-France a débloqué 2,4 millions d’euros
Les agents du Samu 93 n’ont pas eu longtemps à attendre. En guise de cadeau de Noël, l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France a annoncé le...
Deux jeunes hommes lui ont dérobé 15 masques avant de prendre la fuite.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.