Les médecins étrangers, en première ligne contre le Covid-19, demandent l'intégration pleine et entière

De nombreux médecins étrangers, sous-payés, sont en première ligne contre le Covid-19. En guise de reconnaissance, une pétition demande leur intégration pleine et entière dans le corps médical français. 

« N'oublions pas ces soignants étrangers qui sont eux aussi sur les lieux de bataille de notre guerre contre l'invisible. Dans les hôpitaux ou dans les campagnes françaises, ils ne lâchent rien et restent solidaires », écrit sur son compte Facebook la femme française d’un médecin algérien, séparée momentanément de son époux mobilisé 24h/24 contre le Covid-19. Et de poursuivre : « Il est important de rappeler que la France ne lui reconnaît pas son diplôme. Il travaille dans nos hôpitaux pour un salaire honteusement ridicule en comparaison de ses responsabilités et du temps de travail. Sa motivation chaque matin se rattache à sa vocation : prendre soin de son prochain. » 

Contacté par WUD, ce médecin étranger (qui a souhaité garder l'anonymat) décrit l’inquiétude, le mépris et l’injustice qu’ils vivent au jour le jour. Ce médecin est révulsé par l’absence d’autorisation d’exercice des médecins étrangers attendus depuis deux ans. « Depuis 2 ans qu'on attend cette autorisation d'exercice , nous les médecin étrangers qui combattons côté a côté avec nos collègues francais  en prenant les même risques et sacrifices  tout en espérant la sortie de ce décret  pour finaliser notre inscription , et voilà maintenant que le gouvernement autorisé nouvelle catégorie de médecin a exercé alors que ceux qui sont déjà sur le terrain sont encore en attente , pourquoi cette injustice ! » peut-on par exemple lire sur le groupe Facebook « SOS PADHUE de France.

Décret

Ce message fait référence à l’autorisation d’exercice accordée par décret pour les médecins étrangers qui s’engagent dans la lutte contre le Covid-19 dans les départements d’outre-mer. En effet le décret n° 2020-377 du 31 mars 2020 autorise les ARS de la Guadeloupe, Saint-Martin et saint-Barthélémy, de la Guyane et de la Martinique ainsi que le représentant de l’État à Saint-Pierre-et-Miquelon à autoriser un « médecin, chirurgien-dentiste, une sage-femme, ou un pharmacien […] quelque soit le pays dans lequel ce diplôme a été obtenu, à exercer dans une structure de santé située dans leurs ressorts territoriaux respectifs ». 

Pétition

En solidarité avec ces médecins étrangers, le Dr Amine Benyamina a décidé de lancer une pétition pour « l’intégration des médecins à diplôme étranger engagés dans la lutte contre la pandémie ». « Ces médecins à diplôme étranger qui luttent au quotidien méritent la reconnaissance de la République pour leur engagement en première ligne alors que leur salaire est souvent dérisoire par rapport à ceux de leurs collègues, et qu'ils risquent de retourner à la précarité et à l'incertitude sur leur avenir en France une fois la crise surmontée », plaide notamment le Dr Benyamina. Et d’ajouter à l’intention du premier ministre Edouard Philippe : « C'est pourquoi nous vous demandons, par souci de justice, d'engager immédiatement l'intégration pleine et entière dans le système de santé de tous ces praticiens afin que leur dévouement ne soit pas occulté, comme cela a pu être le cas dans certaines périodes de l'Histoire de notre pays. » Cette pétition a été signée par plus de 2000 personnes, dont les Drs Michel Cymes, François Bourdillon, Axel Kahn, Bernard Kouchner…

 

 

 

 

 

Bonsoir,

J'attendais vos questions ou remarques. Je vous copie un message diffusé sur le groupe FB '' SOS PADHUS de France''.

Ce message exprime l' inquiétude, mépris et surtout  le deux pieds de mesure dont on est tous victimes.

 

'' Quand nous aussi on aura cette autorisation ?

Depuis 2 ans qu'on attend cette autorisation d'exercice , nous les médecin étrangers qui combattons côté a côté avec nos collègues francais  en prenant les même risques et sacrifices  tout en espérant la sortie de ce décret  pour finaliser notre inscription , et voilà maintenant que le gouvernement autorisé  nouvelle catégorie de médecin a exercé alors que ceux qui sont déjà sur le terrain sont encore en attente , pourquoi cette injustice !!

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

On n’a rien à perdre
Quelques tensions cet été à l’AP-HP…

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.