Le député-médecin, pilier d'hémicycle

Des législateurs pas tout à fait comme les autres

La figure du député-médecin reste assez méconnue, mais c’est loin d’être une espèce en voie de disparition. What’s up Doc en a rencontré deux : Michèle Delaunay (PS) et Bernard Accoyer (LR).

« Quand je suis arrivée à l’Assemblée, c’est un second apprentissage qui a commencé ». Michèle Delaunay, 60 ans alors, venait de battre un certain Alain Juppé aux législatives de 2007 à Bordeaux. Elle décide alors d’abandonner son poste de responsable de l’unité de dermato-cancéro au CHU de Bordeaux, et de se jeter corps et âme dans sa nouvelle carrière.

Pour Bernard Accoyer, la rupture avec l’art d’Hippocrate fut plus progressive. Élu député de Haute-Savoie pour la première fois en 1993, cet ORL libéral a longtemps jonglé entre le Palais-Bourbon et sa clinique annécienne. Il n’a décroché sa plaque qu’en 2007.

Pour lire la suite, c'est par ici ou dans le dernier What's up Doc.

Source: 

La rédaction

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Comme suite aux critiques émises par le Professeur Laurent Thines sur la stratégie du Collectif santé en danger, le Dr Arnaud Chiche a tenu à...
Dans un article au vitriol, le Nouvel Obs attaque le groupe de discussion médicale Le Divan des médecins, accusé de diffuser des propos diffamatoires...

Élu député « La République en marche » à l’âge de 31 ans, le Dr Thomas Mesnier a rapidement pris du galon dans la galaxie macronienne : cet...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.