Génération Y : handicapés de la décision...

... ou adeptes du carpe diem ?

Les médecins de la génération Y sont parfois accusés d’hypégiaphobie, une peur panique de prendre des décisions.

Les jeunes médecins retardent leur installation en multipliant les postes contractuels à l’hôpital ou les remplacements en libéral, comme par peur de l’engagement. Une forme d’immaturité peut-être ? Ils sont également taxés d’égoïsme, ou d’hédonisme, les jouissances personnelles et le plaisir de se chercher devenant prioritaires sur l’engagement professionnel.

Pour lire la suite, c'est par ici ou dans le dernier What's up Doc.

Source: 

La rédaction

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

À LA FAVEUR DE LA CRISE SANITAIRE, ON A VU FLEURIR DANS LES MÉDIAS LA PAROLE DE MÉDECINS DONT LE RAPPORT AUX NORMES DE LA PRATIQUE SCIENTIFIQUE...

À grand coup d’ordonnances, le gouvernement réforme la gouvernance hospitalière et l’attractivité de ses carrières. Des injonctions descendantes que...

Le gouvernement, incapable d’assumer ses responsabilités ? Le 28 mars dernier, neuf médecins de l’AP-HP haussaient le ton dans les colonnes du Monde...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.