Désormais, un coup de fil = une téléconsultation

Le ministère de la Santé autorise le remboursement des appels téléphoniques à des médecins, à l'instar des téléconsultations.  

Dès ce vendredi, la CSMF avait crié victoire, affirmant que le gouvernement avait cédé et allait autoriser le remboursement des appels téléphoniques médicaux à l’instar des téléconsultations. C’est chose faite ! Dans un communiqué de ce jour, le ministère des solidarités et de la santé « autorise la téléconsultation par téléphone, pour les patients dépourvus de moyens de connexions en vidéo ».

Et d’ajouter : « Après la décision de simplifier et d’améliorer le remboursement de l’accès aux consultations médicales à distance en vidéo dans le cadre de l’épidémie de covid-19, le ministre des solidarités et de la santé a autorisé par exception les consultations par téléphone. » Le Gouvernement autorise le remboursement comme des téléconsultations, des appels téléphoniques après avoir tiré le constat, de bon sens, que tous les Français n’étaient pas forcément équipés d’un micro-ordinateur, d’un smartphone ou encore d’une tablette. « Ces consultations, qui seront donc réservées aux patients atteints ou suspectés de Covid, ou bien en affection de longue durée ou âgés de plus de 70 ans, sans moyens vidéo, seront prises en charge comme les autres téléconsultations dans le cadre de la crise sanitaire. »

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Presse auscultée - Nouveau service un peu étonnant de la part de la compagnie Air France. Elle propose depuis le 1er octobre un service de...
MG France et d'autres syndicalistes et médecins dénoncent les dérives commerciales de certaines plateformes de téléconsultation. 
L'Académie francophone de télémédecine et de e-santé a remis vendredi 5 décembre le premier "grand prix mondial de télémédecine" à la société...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.