COVID-19 : la tête hors de l’eau ?

La conférence de presse hebdomadaire de Santé Publique France tenue hier jeudi 19 novembre, après 3 semaines de reconfinement, annonce le franchissement du pic épidémique actuel.
 

Après une majoration des indicateurs de suivi de l’épidémie de COVID-19 ces dernières semaines, la semaine dernière – semaine 46 – a vu enfin ces indicateurs enfin à la baisse. Les soignants pourront-ils éviter ainsi de se noyer dans les courants de la deuxième vague ? Sans surprise, tout en restant rassurant, le reconfinement semble bien porter ses fruits :
 

  • -40% de nouveaux cas diagnostiqués depuis la semaine précédente
  • Le taux de positivité pour SARS-CoV-2 basé sur les tests RT-PCR baisse de 3,5 points.
  • -13% des hospitalisations pour COVID-19
  • -9% de nouvelles admissions en réanimation
  • Le tout assorti d’une stabilisation des décès qui ne cessaient de monter dernièrement, avec un total de 46 273 décès depuis le début de l’épidémie.

 
Si ces données sont l’expression d’une bonne nouvelle pour la population comme pour notre communauté médicale, Santé Publique France le rappelle : tout cela n’est possible que du fait des mesures de protection individuelles et des mesures collectives, en l’absence d’autres ressources préventives ou curatives. 
 
Si le système de santé va pouvoir souffler un peu, espérons qu’il ne s’agira pas d’une simple respiration avant de redescendre en apnée dans les abysses de l’épidémie…
 

Source: 

www.santepubliquefrance.fr 

Portrait de Alice Deschenau

Vous aimerez aussi

Après qu'un touriste chinois ait eu un malaise dans ce commissariat, cet établissement a été fermé au public, et les personnes présentes y sont...
Santé Publique France a publié hier soir son point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus, qui montre une augmentation lente mais...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.