CHU : Nantes wants YOU !

Ah dans mon île, comme on est bien

Le CHU de l’île de Nantes n’est encore qu’à l’état de projet, pourtant médecins et soignants attendent déjà que l’hôpital sorte de terre. Prévu pour l’horizon 2023, il devrait être l’un des CHU français les plus modernes. What’s up Doc a voulu en savoir un peu plus.
 

Projet d’envergure programmé sur presque dix ans, le nouvel hôpital de Nantes promet beaucoup. En 2023 devrait être édifié sur l'île de Nantes un quartier hospitalo-universitaire regroupant deux des sites actuels du CHU de la ville (Hôtel-Dieu et Laënnec), des centre de recherches et la faculté de médecine. Le tout dans un environnement urbain repensé et conçu pour accueillir confortablement les patients et les futurs médecins.

« Nous avons visité des hôpitaux en Suède et en Espagne pour voir ce qui se faisait ailleurs », explique Hubert Jaspard, directeur adjoint du CHU de Nantes. Partis à la rencontre des médecins de l’institut Karolinska de Stockholm et du CHU d'Oviedo (dans les Asturies), les praticiens nantais sont revenus l’esprit plein d’idées.

Place aux jeunes, wesh !

Et des idées, ils ne sont pas les seuls à en avoir. Carabins et jeunes médecins sont également fortement impliqués dans ce titanesque projet. « Nous souhaitons effectuer un réel travail de compagnonnage avec les jeunes médecins », explique Hubert Jaspard. Loin de se limiter aux praticiens déjà en place dans les instances de décision classiques, la direction a souhaité impliquer la jeune génération, « celle qui travaillera dans le nouveau CHU ».

« Toutes les idées sont bonnes à prendre, et les internes ainsi que les jeunes médecins en ont beaucoup », s’enthousiasme le directeur adjoint, qui précise notamment avoir sollicité les jeunes pour l'emplacement des nouveaux bureaux. « C'est normal : ces bureaux deviendront les leurs. » L’opération devrait aussi profiter aux étudiants : un nouveau campus devrait voir le jour, prévu pour accueillir 6000 étudiants dans des locaux flambant neufs.

Un CHU éco-responsable

Le jeune médecin, numérique jusqu’au bout du stétho, devrait donc être séduit. Si toutefois, il renâclait encore à rejoindre l’île de Nantes, il reste quelques arguments qui devrait finir de le convaincre. Le tout numérique d’abord : il devrait être généralisé à tous les bâtiments du CHU, notamment en ce qui concerne les dossiers patients.

Un « zéro papier » dans l'air du temps et qui s’inscrit dans une démarche écologique plus globale. « Nous comptons notamment chauffer les bâtiments grâce à une usine d’incinération de déchets », explique Hubert Jaspard, « comme c’est déjà le cas pour l’Hôtel-Dieu et des milliers de Nantais. »

Allez, nous on part camper en attendant que les travaux débutent, en 2017-2018. Qui nous aime nous suive !

Source: 

Johana Hallmann

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Retour sur l’affaire du CH de Saint-Malo, avec celui qui l’a révélée
Médecins sous influence

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.