Bientôt tous cyborgs ?

Quelques éléments de réponse avec Axel Kahn

A l'occasion des Salons Santé Autonomie organisés par la FHF (Fédération Hospitalière de France), Axel Kahn s'est attelé lors d'une conférence, à entrevoir quelques enjeux éthiques des défis en santé au XXIème siècle à travers plusieurs questionnements. 

L'homme est-il condamné à devenir cyborg ? Ces êtres hybrides, à la fois homme et robot ? Les progrès de la médecine permettent aujourd'hui de "réparer" physiquement (cœur artificiel, greffes, jambes artificielles,...) tout en gardant bien évidemment sa part d'humanité, de sensibilité et son psychisme. Il prend à l'inverse l'exemple de cyborgs d'un autre genre : les militaires qui, en zone de guerre, deviennent de simples robots, non plus physiquement mais mentalement. « Finalement c'est le plus rapide qui tire sur l'autre ». Celui qui a le moindre questionnement et une once de sensibilité se fera tuer avant l'autre.  

Autre sujet évoqué lors de cette conférence, la question éthique des traitements de maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson, ou certains T.O.C. La médecine offre par la stimulation cérébrale une réponse et elle est là totalement dans son rôle. Mais d'une certaine manière, c'est aussi assujettir la personne. Avec la stimulation cérébrale, « On peut rendre la personne gaie ou triste, malgré celle-ci. » C'est la puissance de cette approche, c'est aussi là qu'on passe du soin à... autre chose...

Que fera le futur de tout cela ?...

 

 

Source: 

Chloé Rayneau

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Un rapport remis au gouvernement mise sur la responsabilisation des patients
Pas sûr que la ministre se débarasse de ses grippe-sous
Les députés esquissent ce que seront les futurs hôpitaux de proximité
Toujours dans le cadre de l’examen des amendements à la future loi santé en commission des affaires sociales, les députés ont esquissé les contours...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.