Au-delà des sentiers battus, d’autres alliés pour bien exercer

Pour survivre dans la jungle hospitalière, et tirer son épingle du jeu, il est parfois utile - voire judicieux - de se tourner vers d’autres ressources en dehors de l’hôpital…

Une jungle où tout est rose, ça n’existe pas !

Pour cause, il est assez fréquent d’en voir des vertes et des pas mûres, comme dans tout lieu de travail, certes. Mais à l’hôpital, un lieu à taille humaine où les chemins commencent, se croisent et… s’arrêtent, les relations sociales prennent parfois une toute autre dimension.  Et c’est aussi pour tous ses rebondissements, ses événements improbables, ses joies et ses peines que vous vous y êtes aventuré Toutefois, cela ne signifie pas pour autant que vous deviez vous priver de quelques alliés (de taille de préférence) qui vous aideront à mieux vous en sortir. 
 

Une cellule de conciliation pour les médecins hospitaliers

Elle intervient depuis début 2017. L’Agence régionale de santé d’Île-de-France (ARS) et la Commission régionale paritaire (CRP) ont mis en place une cellule de conciliation, de médiation et de prévention des conflits, notamment interpersonnels, destinée aux médecins hospitaliers, quel que soit leur statut (interne, titulaire, hospitalo-universitaire…), exerçant dans les établissements publics de santé de la région Île-de-France. « Il s’agit de proposer l’intervention d’un tiers extérieur et neutre lorsque toutes les démarches effectuées en interne à l’établissement ont échoué et de favoriser la conclusion d’un « accord amiable » entre le praticien et les parties », précise l’ARS.
Et pour les professionnels exerçant en Province, la Commission régionale paritaire se tient également à leur disposition pour trouver la meilleure solution à leurs problématiques. Composée de 24 membres - 4 directeurs d’établissement, 4 présidents de CME, 4 membres de l’ARS et de 12 représentants médicaux (rien que ça !), elle est par définition une instance de dialogue social. La CRP intervient sur des problématiques diverses telles que la santé au travail et la prévention des risques professionnels, la gestion du temps de travail, le dialogue social, la qualité de l'exercice médical et la gestion des personnels médicaux... Mais pas que. « La CRP peut avoir une action de conciliation et de prévention des conflits. Par exemple la CRP Auvergne Rhône-Alpes a été saisie à plusieurs reprises pour des missions de conciliation dans des hôpitaux », précise-t-elle.
 
 

Associations et syndicats de jeunes médecins

Partager des expériences professionnelles, créer du lien entre confrères, lutter contre l'isolement et/ou la solitude, accompagner les jeunes médecins dans la résolution de situations professionnelles (entre autres) … Ce sont les principaux objectifs des associations de jeunes médecins. Organisées par lieu géographique (ex : l'Association des Jeunes Médecins du Cher) ou par spécialité (ex : l’Association des Jeunes Médecins Urgentistes), leur utilité est parfois sous-estimée - voire ignorée - par les médecins en début de carrière. Pourtant, leurs ressources aident régulièrement de jeunes praticiens à mieux appréhender leur arrivée en jungle hospitalière.
Et les syndicats ? Ah les syndicats… Non, ils ne servent pas uniquement à appeler à la grève générale ! Parmi eux : Avenir Hospitalier, la Confédération des Praticiens des Hôpitaux, Jeunes Médecins« Nous avons pour vocation l'étude, la défense morale et matérielle des intérêts tant collectifs qu'individuels des jeunes médecins et de tout ce qui se rattache à l'exercice de la profession », défend l’organisation Jeunes médecins, autrefois appelée ISNCCA (Inter Syndicat National des Chefs de Cliniques et Assistants). Car c’est aussi, et surtout, par eux (les syndicats) que les choses tendent à bouger dans ces jungles appelées « hôpitaux ».

Portrait de WUD
Par WUD

Vous aimerez aussi

Un recours contentieux en conseil d’État, suivi d’un silence… Mis-en-demeure en mars par ce dernier, les Ministères concernés n’ont toujours pas...

Le décret prévoyant le nouveau statut de praticien associé a été publié au JO le 1er avril 2021. Pour le Dr Salem Ould Zeim, représentant des...

Diminution des DASRI, revalorisation des déchets, développement de l’usage unique… À la Clinique Mutualiste de la Porte de l’Orient, le bloc...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.