Après le coup de la panne, l’enquête

Le monde médical et avec lui celui des usagers ont tremblé le dimanche 2 juin à cause la panne qui a paralysé les numéros d’urgence. Après la secousse, l’opérateur Orange a lancé une enquête interne dont les résultats ont été publiés ce vendredi 11.

15, 17, 18 et 112. Loin des numéros gagnants du loto, il s’agit bien des numéros d’urgence qui ont été inopérationnels le 2 juin dernier en fin de journée. La panne a duré environ 7h et les témoignages n’ont pas tardé à pointer du doigt 5 décès qui seraient survenus par faute de prise en charge.

Face à l’urgence et le besoin de transparence, une réunion de crise a été organisée au sein du gouvernement. Une enquête doit notamment déterminer si ces décès sont bien en lien avec cette panne inédite.

L’opérateur téléphonique Orange a également lancé une enquête interne pour comprendre comment un tel événement a pu se produire et en tirer les enseignements nécessaires.

L’opérateur avait déjà exclu un piratage informatique. Suite à son enquête rendue publique le 11 juin, l’opérateur a affirmé dans un communiqué que « ce dysfonctionnement est la conséquence d'un bug dans les logiciels des 'calls servers', c'est-à-dire les équipements techniques qui gèrent l'interconnexion entre le réseau IP et l'ancien réseau analogique ».

Au total 11 800 appels en directions des numéros d’urgence n’ont pas pu aboutir, soit 11% du total. Une cellule dédiée a été mise en place suite à cette défaillance afin de résoudre d’éventuels futurs dysfonctionnements.

 

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

Extension jusqu'à 25 ans du remboursement de la pilule, et si possible allongement du délai de l'IVG : gouvernement et majorité poussent pour de...

A l'issue de débats souvent électriques, l'Assemblée a donné dans la nuit de mercredi à jeudi, un premier feu vert au projet de loi "vigilance...

« Le compte n'y est pas » dans la lutte contre les déserts médicaux, ont estimé des députés MoDem mercredi, pendant qu'un rapport sénatorial appelle...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.