1,5% des médecins contrôlés et convoqués par la Sécu pour faire baisser les prescriptions d’arrêts de travail

Article Article

L'Assurance maladie met en œuvre un plan de maîtrise des indemnisations d'arrêts de travail, en pleine croissance, en ciblant en particulier les médecins, selon son rapport annuel "charges et produits".

1,5% des médecins contrôlés et convoqués par la Sécu pour faire baisser les prescriptions d’arrêts de travail

© IStock

Les dépenses d'indemnités journalières hors Covid ont augmenté de 8,2% en 2022, une hausse supérieure à "la dynamique d'avant crise", indique l'édition 2023 du rapport.

Au total, les indemnités journalières versées au titre des arrêts maladie et accidents du travail/maladie professionnelles s'élèvent à 13,5 milliards d'euros en 2022 (hors maternité).

"La crise sanitaire a contribué à accélérer une dynamique de la dépense déjà soutenue avant le Covid", souligne le rapport.

Les actions mises en place par la Sécu prévoient de parvenir à 200 millions d'euros d'économies en 2023, et 230 en 2024, soit près de 18% des 1,3 milliard d'économies annoncées par la Sécu dans son rapport, toutes dépenses confondues.

L'Assurance maladie a commencé à procéder à des contrôles su

Cet article est réservé aux abonnés
Alors abonnez-vous : c'est 100% gratuit

Magazines
  • Accédez à tous nos contenus premium (classement, magazine...)
  • Déposez une annonce de recrutement gratuitement
  • Accédez au forum spécial médecin

Les gros dossiers

+ De gros dossiers