135 € d'amende pour avoir manifesté contre la fermeture de l’Hôtel Dieu

Des soignants ont écopé d'une amende de 135 euros pour avoir manifesté contre la fermeture du service d'urgences de l'Hôtel-Dieu (Paris). 

Presse auscultée. Ce 6 novembre, plusieurs dizaines de soignants se sont réunis devant l’Hôtel-Dieu à Paris pour manifester contre la fermeture du service des urgences, en pleine épidémie de Covid19.

Plusieurs de ces manifestants ont été verbalisés pour attroupement. comme Claire, aide-soignante qui a écopé d’une amende de 135 euros. « Les manifestants étaient présents pour protester contre un arrêt temporaire du service d'urgence pour redéployer les urgentistes dans les services Covid de l'hôpital Cochin », rapporte le Parisien. Lire la suite ici.

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Dans une tribune récente publiée dans Les Echos, l’économiste Frédéric Bizard estime que le Ségur de la santé « ne règle rien à la crise systémique...
Dans une nouvelle vidéo Youtube visionnée plus de 120000 fois, le professeur Didier Raoult annonce la fin de l'épidémie, et en profite pour dénigrer...
De nombreux hommes politiques locaux avaient demandé expressément au professeur Karine Lacombe de ne pas débarquer en Guyane. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.