S’entrainer à la consult’ grâce aux serious games

De plus en plus de serious games permettent aux médecins de se former à la consultation. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs été présentés au Sim4Health ce mercredi. Cas cliniques variés et grande liberté de réponses séduisent apprenants comme enseignants.
 

Les serious games ont clairement le vent en poupe. A tel point qu’ils ont presque failli voler la vedette aux casques de réalité virtuelle présentés lors du Sim4health 2016

Ces petits logiciels de mise en situation n’ont pourtant, à priori, rien de bien sorcier. A la manière des Sims, ils permettent d’intégrer un scénario, imaginé par l’esprit torturé d’un enseignant et de le poser à l’esprit candide d’un élève.

Abbvie, par exemple, vient de lancer Adhévie, pour analyser l’observance thérapeutique. Un jeu considéré comme pédagogique par l’entreprise, permettant au praticien de comprendre l’impact de son suivi et de es prescriptions sur la guérison du patient.

Interaction Healthcare a quant à lui présenté sa plateforme collaborative pour la formation des professionnels de santé MedicActiv. Sur le même schéma et par la même boite, Patient Genesys. Le but de la manœuvre est de permettre aux médecins en formation initiale et continue de se former et de s’entrainer sur des cas élaborés par des professionnels.  

L’idée fait son chemin

Loin de ne concerner que la consultation, le concept prend de l’ampleur jusqu’en médecine militaire. Le Dr Didier Mennecier a évoqué lors de la conférence Sim4health la mise en place de quelques serious games pour aider les médecins militaires à gérer les transfusions sanguines en période de conflits ou pour les aider à intervenir au front. Quant à Nicolas Quiniou, c’est avec les urologues qu’il a travaillé à la mise en place d’un serious game sur le même modèle nommé Prospect.

A ceux qui penseraient donc que rien ne ressemble plus à un serious game, qu’un autre serious game, le constat est là : la nuit tous les “jeux sérieux“ ne sont pas gris !  

Portrait de La rédaction

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.