Réforme des retraites : la Carmf sauvée ?

Selon MG France, la caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) pourrait être préservée et dévolue à la gestion d'une complémentaire obligatoire pour les médecins. 

Après la réaction du syndicat des médecins libéraux (SML), c’est au tour du syndicat MG France de faire son bilan de la séance de négociation du 7 janvier dernier avec le haut comité pour la réforme des retraites (HCRR). Et le syndicat de médecins généralistes note, malgré tout, de belles avancées. Une des hypothèses de travail, établit MG France dans un communiqué, serait de limiter le périmètre du régime universel à l’actuel régime de base et à l’ASV. Un régime complémentaire serait alors mis en place, sur une base obligatoire, et géré par la Carmf. Malgré ces avancées, MG France réclame encore plusieurs garanties : 

« le taux et l’assiette de cotisations au régime universel, futur régime de base des médecins libéraux ; le niveau de prestations atteint par ce régime ; l’âge pivot pour une retraite à taux plein dans le régime universel comme dans le régime ASV ; la gestion du régime ASV, élément fondamental du contrat conventionnel entre médecins libéraux et assurance maladie, qui doit rester pilotée par les partenaires conventionnels ; l’inscription du régime ASV dans le texte de loi, afin d’en pérenniser le principe et les modalités ; les principes du régime complémentaire obligatoire des médecins, son niveau de cotisation et sa gestion ; la gouvernance générale du régime universel, et la prise en compte dans ses instances des intérêts catégoriels des médecins libéraux. »

Contacté par WUD, le Dr Jacques Battistoni, président de MG France, confirme qu'il y a eu de belles avancées, tout en restant prudent : "Nous n'avons pas eu de garanties sur l'assiette de cotisations du régime universel. En revanche, nous réclamons que la complémentaire prenne en charge la totalité des revenus, et que cette complémentaire soit un régime par répartition. Par ailleurs, concernant l'assiette du régime universel, nous n'avons aucune assurance sur sa future assiette : 1 Pass, 2 Pass, 3 Pass ?"

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

La branche « spécialistes » de la CSMF prendra le nom du syndicat « Les Spécialistes CSMF », vient d’annoncer la CSMF qui en a profité pour rappeler...
Vous reprendrez bien une petite dose de conventionnement sélectif ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.