Médecins, avocats même combat !

Mon exercice

Infections nosocomiales, défauts d'information, perforations abdominales, erreurs de diagnostic, oublis de compresses ou d’une pince de hasltead… La liste des « accidents » au bloc et en post-op est longue. Si vous êtes mis en cause, une chose est sûre, vous aurez besoin d'un bon avocat, qui pour commencer doit être spécialisé en droit de la santé. Quel est leur rôle dans une procédure, et comment vous guident-ils. Décryptage dans le dernier numéro de What's up Doc ! 

Source: 

La rédaction

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Négociations conventionnelles pour les CPTS et les assistants médicaux
La mise en place des CPTS et du nouveau métier d’assistant médical passera par des négociations conventionnelles, qui débuteront dans quelques jours...
Les députés esquissent ce que seront les futurs hôpitaux de proximité
Toujours dans le cadre de l’examen des amendements à la future loi santé en commission des affaires sociales, les députés ont esquissé les contours...
Les soignants sont de petits dormeurs

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.