Les téléconsultations téléphoniques de nouveau autorisées

L'état d'urgence sanitaire a du bon : les téléconsultations téléphoniques sont de nouveau autorisées et remboursées, comme le réclamaient nombre de syndicats de médecins libéraux. 

La Fédération des médecins de France (FMF) est heureuse d’informer que les téléconsultations téléphoniques sont de nouveau autorisées et remboursées, suite à la réactivation de l’état d’urgence sanitaire. Ces téléconsultations d’un genre nouveau avaient été autorisées au début du mois d’avril, après que des syndicats de médecins libéraux, en particulier la CSMF, les ont réclamés. Dans un communiqué publié début avril, le ministère de la Santé informait « qu’après la décision de simplifier et d’améliorer le remboursement de l’accès aux consultations médicales à distance en vidéo dans le cadre de l’épidémie de covid-19, le ministre des solidarités et de la santé a autorisé par exception les consultations par téléphone ». 

Ces téléconsultations téléphoniques étaient réservées aux "patients atteints ou suspectés de Covid, ou bien en affection de longue durée ou âgés de plus de 70 ans, sans moyens vidéo ». Ces téléconsultations téléphoniques avaient pris fin avec la levée de l’état d’urgence sanitaire, au grand dam de la CSMF : « La fin de la dérogation pour les téléconsultations n’a pas de sens ! La preuve en Mayenne : Les Centres Covid ayant fermé sur décision de l'ARS, les médecins libéraux essayent de faire un maximum de téléconsultations pour les patients suspects Covid car la plupart des médecins généralistes refusent de faire venir dans leurs cabinets des patients symptomatiques et les envoient dans les 3 SAU du département. Ce qui se passe en Mayenne, d'autres départements risquent de le vivre aussi cet été ». Depuis le 17 octobre, donc, les téléconsultations téléphoniques font de nouveau leur apparition. 

 

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Le directeur de la CNAM : provocateur ou visionnaire ?
L'hyperspécialisation dans le privé
13 H de discussion et ce n'est pas fini

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.