À Jallais, un Collectif paye un week-end "découverte" aux médecins

Un Collectif Santé en danger à Jallais s'est créé pour partir à la recherche de médecins désireux de s'installer sur le territoire. 

Un médecin décédé le 20 juillet, un autre qui stoppe son activité libérale ce mois : le territoire de Jallais (Maine-et-Loire), situé à équidistance de Nantes et Angers, s’inquiète. Sera-ce demain le prochain désert médical de la région ? En tous les cas, la population se mobilise pour que cela n’advienne pas. En quelques jours, un collectif s’est créé pour trouver des solutions. « Nous avons monté un collectif qui regroupe une bonne vingtaine de personnes, dont le noyau dur est essentiellement composé de professionnels de santé, nous travaillons aussi avec des élus. Nous avons organisé il y a 15 jours, le 18 juillet une chaine humaine en Ti-shirt blanc. 703 personnes sont venues », explique Laetitia Agra, pharmacienne de profession et porte-parole du Collectif Santé en danger à Jallais.

Film et week-end

Après la chaine humaine, le Collectif prépare maintenant un film publicitaire pour attirer vers son territoire des médecins, jeunes ou moins jeunes : « Nous filmons des professionnels dans leur exercice, en réunion interprofessionnelle, etc. pour montrer des moments de convivialité, inciter les médecins à nous rejoindre. Ce film sera prêt fin août, nous cherchons à le diffuser sur tous support. » À l’issue de la diffusion de ce film, le Collectif propose aux candidats potentiels de passer un week-end découverte « pour qu’ils puissent se rendre compte de la qualité de vie dans notre région, visiter les infrastructures, les cabinets existants. Ce WE sera organisé fin septembre ».  Pour financer toutes ces actions, la mairie de Jallais a mis la main à la poche et débloqué une enveloppe de 15 000 euros. « Ils sont prêts à nous aider de nouveau si nous décidons de privilégier une installation salariale de médecin », ajoute Laetitia Agra. Car le Collectif privilégie des solutions pérennes pour envisager l’avenir de manière sereine : « Il y a quatre médecins sur le territoire qui vont bientôt prendre leur retraite. Nous avons besoin de médecins qui s’installent durablement ici. » 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Uness assises hospitalo-universitaires IA robotique
En plein "Ma santé 2022", les différents acteurs des CHU étaient invités à repenser son fonctionnement pour l’adapter aux défis d’aujourd’hui et de...
72 députés de La République en Marche (LREM) viennent de déposer une proposition de loi « visant à faire de la France une nation sportive...
Agnès Buzyn serait sur le point d’annoncer « un plan ambitieux » pour résoudre la crise de l’hôpital public, croit savoir le JDD. Le...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.