#ImInWorkJeremy : la lecon de réseaux sociaux venue d’outre-Manche

La colère des médecins britanniques : une source d’inspiration pour les praticiens francais ?

Les médecins britanniques ne sont pas contents, et ça se voit sur les réseaux sociaux. Le secrétaire à la santé, Jeremy Hunt, a été pris à partie le week-end dernier sur Twitter après avoir voulu obliger les blouses blanches à travailler le week-end.

Ce politicien conservateur déplore en effet que le contrat qui lie les médecins à l’Etat leur permette de s’exonérer du travail le samedi et le dimanche tant qu’il n’y a pas d’urgence : un droit que les autres professionnels de santé n’ont pas et qui serait selon Jeremy Hunt à l’origine de « 6 000 décès évitables chaque année ». Le ministre dénonce ce qu’il appelle une « culture du lundi-vendredi » dans le NHS britannique, et ce n’est pas du goût des praticiens.

Utilisant le hashtag #ImInWorkJeremy, ceux-ci ont tout au long du week-end dernier posté sur Twitter des photos d’eux-mêmes au travail. Le site de la BBC en a sélectionné un florilège, dont celui de Sebastian Nixon, qui se plaint des médecins sur un mode ironique : « 6e garde cette semaine aux urgences de Derriford. Foutus médecins feignants et leurs week-ends extravagants ».

 

6th shift this week in the Derriford ED. Damn these lazy doctors and their extravagant weekends. #ImInWorkJeremy pic.twitter.com/2rRPMRDPvg

— Sebastian Nixon (@sebastiannixon) 18 Juillet 2015

 

La BBC met également en avant le tweet d’Anna Farmer, qui se demande, faussement interrogative et carte professionnelle en main : « au fait, on est quel jour aujourd’hui ? ».

 

6th shift this week in the Derriford ED. Damn these lazy doctors and their extravagant weekends. #ImInWorkJeremy pic.twitter.com/2rRPMRDPvg

— Sebastian Nixon (@sebastiannixon) 18 Juillet 2015

 

Et le préféré de la rédaction, celui de ce petit de bébé de 5 mois qui dit : « J’ai 5 semaines, et je sais où mon papa préférerait être. Au lieu de cela, il s’occupe des gens ».

 

#ImInWorkJeremy I'm 5 weeks old and I know where my daddy would rather be. Instead he's looking after people. pic.twitter.com/eiyog8Or7B

— Rachel Clark (@RachAM) 18 Juillet 2015

 

Une belle leçon d’utilisation des réseaux sociaux venue d’outre-Manche, donc… Et dont les protestataires français de tout poil feraient bien de s’inspirer…

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Au début des années 2000, le Dr Éric Chemla avait quitté la France pour exercer ses talents de chirurgien au sein du NHS britannique. Il y a tout...
Entretien avec Xavier Deau, président de la World Medical Association

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.