Alsace : des fermetures de lits à Strasbourg

Des parlementaires alsaciens s'inquiétaient de la fermeture de lits dans deux hôpitaux de Strasbourg. Il semble que leur crainte était justifiée. 

Des parlementaires alsaciens avaient tiré la sonnette d’alarme à la fin du mois dernier, au sujet de la possible fermeture de lits à Strasbourg. Malgré cette alerte, il semble bien que les autorités soient passés à l’action : ainsi 2 lits auraient été fermés cette semaine au nouvel hôpital civil de Strasbourg, en service de réanimation. 

Dans leur courrier adressé au moment où s’ouvraient le Ségur de la santé le 25 mai, les 13 parlementaires alsaciens disent avoir « appris par plusieurs sources concordantes que l’Agence régionale de santé avait en projet de réduire d’une vingtaine de places, le nombre de lits de réanimation, par rapport à l’offre de soin existante en Alsace avant la pandémie ». Ces réductions de lits concerneraient deux hôpitaux strasbourgeois, sept lits sur le site de Hautepierre et sept autres sur le nouvel hôpital civil de Strasbourg. Contacté par WUD, l 'ARS Grand Est n'a pas infirmé l'information, pas plus que le nouvel hôpital civil de Strasbourg. 
 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

De nombreuses organisations syndicales ou collectifs ont appelé à faire grève ce mardi 17 décembre pour sauver l'hôpital. Coup de projecteur sur...
FHF et étudiants in da place
Relativement discrets jusqu’à présent, les syndicats de médecins affichent désormais leur soutien à la grève des personnels des urgences.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.