Académie de médecine : un nouveau membre élu

Et c’est un généraliste !

Le Pr Rissane Ourabah, médecin généraliste à la retraite, a été élu membre correspondant de l’Académie nationale de médecine. Ils sont maintenant deux, avec le Dr Patrick Bouet, à incarner la médecine générale au sein de la vieille institution.

Élu dans la 4ème division « Santé publique », section « médecine et société », le Pr Rissane Ourabah a été élu mardi membre correspond de l’Académie nationale de médecine. Installé à Châtillon (Hauts-de-Seine) depuis 1974, il a pris sa retraite en 2011, après 37 ans d’exercice de la médecine générale. Il a continué néanmoins les consultations en libéral « par passion » et par « attachement à mes patients », confiait-il au Généraliste en 2013

Le Pr Rissane Ourabah a ensuite dirigé le département de médecine générale de l’université Paris Sud-Kremlin-Bicêtre, avant de prendre sa retraite universitaire à l’âge de 71 ans. Élu à l’Académie mardi à 57 voix pour 90 votants, il a reçu la nouvelle « avec beaucoup de plaisir », cite le Généraliste

Peut-être un premier pas avant le titulariat…

Son élection est à mettre au profit de la « longue lutte pour la reconnaissance d’une spécialité menacée », selon son « pote » Jean-Paul Hamon, président de la Fédération des Médecins de France (FMF), qui réagissait sur Twitter à cet « évènement ». Car pour rentrer à l’Académie de médecine, institution créée par Louis XVIII en 1820, le chemin est rude.

« Ses membres sont élus par leurs pairs », rappellent ses statuts. Et il faut attendre la vacation d’un siège pour prétendre s’y assoir. Après sélection de la candidature par une des quatre divisions, l’élection est prononcée devant l’ensemble des membres titulaires de l’Académie. Avant de devenir soi-même titulaire, le statut est celui de correspondant. C’est le cas pour les deux MG de l’institution : le président du Conseil National de l’Ordre des Médecins Patrick Bouet - élu le 26 septembre dernier, et le Pr Rissane Ouarabah. Peut-être un premier pas avant le titulariat…

Source: 

Thomas Moysan

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Deux jeunes médecins, deux soirées parallèles
Débat entre aoutiens et septembristes
Situés à proximité de Notre-Dame de Paris, les services de l’Hôtel-Dieu AP-HP sont intervenus hier soir dès le début de l’incendie. Le service d’...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.