5 décembre : 18,9% des agents en grève dans la fonction publique hospitalière

La mobilisation du 5 décembre  était proche des manifestations contre les réformes des retraites de 1995 (Projet Juppé), puis 2003 (Loi Fillon), qui avaient rassemblé un million de personnes, selon la police. 18,9%  des agents ont fait grève dans la fonction publique hospitalière.
 

Selon les chiffres officiels, 800 000 personnes auraient défilé dans les rues, contre 1,5 million (chiffres syndicats) ce jeudi 5 décembre, dans quelque 70 villes en France, rapporte 20 Minutes qui précise que « historiquement, la mobilisation est proche des manifestations contre les réformes des retraites de 1995 (Projet Juppé), puis 2003 (Loi Fillon), qui avaient rassemblé un million de personnes, selon la police ».

Si la mobilisation a été particulièrement importante dans les transports (55,6 % de grévistes à la SNCF), dans l’éducation (51,15 % d’enseignants grévistes dans le primaire et 42,32 % dans le secondaire), le taux de grévistes dans la fonction publique était de 26% hier à 18 heures.

Plus de grévistes dans la fonction publique d’Etat

Si l’on rentre dans les détails, 18,9%  (chiffres définitifs) dans la fonction publique hospitalière (comprenant 8,7% d’agents grévistes et absents, et 10,2% d’agents grévistes réquisitionnés pour le fonctionnement des services) étaient en grève, selon la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP).

Dans la  fonction publique d’État, 32,82%  des agents étaient en grève. Il s’agit d’une moyenne  pondérée des taux de participation constatés dans l’Education nationale (42,65%), dans les ministères hors Education nationale (20,38%) et chez les exploitants publics (13,30%). Dans la fonction publique territoriale, 13,76% des agents ont fait grève.

Nouvelle grève le 10 décembre

En dehors de la CFDT, tous les syndicats annoncent une nouvelle grève mardi prochain, 10 décembre. Tandis que le Premier ministre présentera mercredi l'intégralité du projet du gouvernement sur cette réforme des retraites.

Enfin, plusieurs syndicats d’internes ont appelé à une grève illimitée à partir du 10 décembre pour dénoncer pour dénoncer la "dégradation des soins" et réclamer une amélioration de leur statut et de leur rémunération, explique franceinfo.

Portrait de Julien Moschetti

Vous aimerez aussi

Jardinier 1 - RoundUp 0
Agnès Buzyn est rentrée
Une nouvelle stratégie dans un long conflit

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.