Travaillez votre sapologie médicale

Une question de crédibilité

La confiance qu’ont les patients en leur praticien dépend aussi de leur manière de s’habiller. C’est ce que suggère une étude américaine. À votre avis qu’est-ce qui plaît le plus : jeans-baskets, pyjama-blouse ou costard-cravate ?

Votre expertise et vos dons médicaux, associés à cette aisance naturelle de communication avec tous vos patients sont tels que le reste devient superflu. Nous le savons. Mais par devoir d’information, nous nous devions de vous communiquer les résultats d’une étude menée à la faculté de médecine de l’Université du Michigan, et publiée dans BMJ Open.

Des médecins ont mené une enquête auprès des patients afin de savoir si la tenue vestimentaire de leurs praticiens modulait leur crédibilité. La réponse est : oui. Parmi les patients, 53 % ont admis que la tenue vestimentaire de leur médecin était un élément important à leurs yeux, et plus d’un tiers (36 %) qu’elle influençait leur degré de satisfaction. Et la tenue la plus adaptée à leurs yeux est très tradi : pantalon-chemise-cravate sous une blouse blanche.

Shopping list

L’enquête a été menée auprès de plus de 4 000 personnes dans dix hôpitaux universitaires américains entre 2015 et 2016. Elle inclut des patients approchés dans les salles d’attentes des services de médecine générale ou de spés, ou directement dans les chambres, pour les patients en hospitalisation.
 

Ils ont rempli un questionnaire comprenant 22 items, et la photo ci-dessous, qui présente un homme et une femme dans quatre tenues différentes : décontractée (jeans, baskets, polo), standard (le beau pyjama), formelle (pantalon, chaussures, chemise et cravate pour les hommes) et costume/tailleur. Pour les trois premières, une version avec blouse blanche était proposée.
 

Une blouse, oui…

La satisfaction est visiblement renforcée par la blouse blanche. D’après les résultats de l’enquête, elle rend les médecins plus intelligents, plus dignes de confiance, plus attentifs et, étonnamment, plus accessibles. Près des deux tiers (62 %) des personnes interrogées aimeraient que leur médecin la porte. Surtout par-dessus une chemise ou, à défaut, un pyjama.

« Apparement, la tenue vestimentaire est importante pour les patients, et ils s’attendent à voir leur médecin habillé d’une certaine manière », explique le Dr Christopher Petrilli, auteur principal de l’étude. « Les patients voient sans doute la blouse blanche comme une sorte d’uniforme pour médecins ».

… mais propre !

La blouse est donc un gage de confiance… à une exception près ! Les chirurgiens sont visiblement plus crédibles sans. Parce qu’ils ne sont pas crédibles du tout ? Ou bien tellement crédibles que la blouse ne change rien ? L’histoire ne le dit pas…

Mis à part les quelques biais de l’étude (seulement deux « modèles », jeunes, minces, blancs, et une population interrogée plutôt âgée et instruite, enquête réalisée auprès d’Américains), elle détruit l’adage : oui, l’habit fait un peu le moine. Et cela, malgré les études montrant que les blouses, les manches longues et les cravates sont des nids à pathogènes !

Source: 

Jonathan Herchkovitch

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Leurs revendications ne seraient pas en phase avec celles du terrain
Des expériences contrastées chez les jeunes médecins
La formation en santé vit actuellement une révolution. Le modèle d’apprentissage classique « sur les patients » est remis en cause par plusieurs...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.