Solidays 2019 : la fête du slip (et de la prévention)

Du 21 au 23 juin derniers s’est tenue la 21e édition du festival de l’association Solidarité Sida. Artistes engagés, speechs enflammés et ambiance de dingue, WUD y était surtout pour parler de prévention.

Balance ton #Treatment4all

Réussir à exploser les records de fréquentation à un festival, sans Aya Nakamura en tête d’affiche, c’est la prouesse de Solidays cette année. Fin juin oblige, c’est une ambiance bon enfant et post bac qui règne (« J’ai perdu Félicité au stand couscous »).


(Crédits photo : Jean-Victor Blanc)

Résolument à part, le festival est très engagé socialement, puisqu’au côté d’Angèle et autres Thérapie Taxi, c’est un ensemble d’acteurs politiques (Premier ministre inclus) et associatifs qui y tenait tribune. La campagne #Treatment4all, qui vise à l’éradication du virus, était sur toutes les lèvres.

Prescription de préservatifs pour tous

Au stand « Paris sans Sida », c’est le Dr Myriam Frigue, médecin généraliste très portée sur la prévention, que nous avons rencontrée. Mais que viennent y faire les jeunes, à part se déguiser en capotes géante ? « Plein de choses : prescription de préservatifs en illimité, remboursés par la sécurité sociale, ou mise à jour vaccinale, baby couple qui se rassure… Mais aussi tout apprendre sur les MST grâce au quizz ! Tout le monde veut gagner notre tote bag ».


(Crédits photo : Jean-Victor Blanc)

Myriam Frigue, au sourire ensoleillé, est ravie de sa première participation aux Solidays. Elle en profite pour disséminer son message de prévention : « Il faut parler aux patients. On oublie la prévention si on est que dans le soin, à l’hôpital. Il faut discuter, expliquer et ne pas laisser le terrain aux antivax ! ».

Un tel évènement, qui célèbre l’amour, la santé et la diversité, on aimerait que ça vienne plus souvent ambiancer notre monde médical…

Portrait de Jean-Victor Blanc

Vous aimerez aussi

Le 8 juillet, le ministère de la Santé a lancé une feuille de route pour améliorer la disponibilité des médicaments, alors que les pénuries se...
Dans son adresse aux Français le président de la République, entre autres choses, a confirmé la déprogrammation des soins non urgents, annoncés plus...
Exclu de son lycée pendant une épidémie de varicelle alors qu’il n’était pas vacciné, un ado américain avait porté plainte. Il a chopé la varicelle...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.