Quelle évolution pour les financements médicaux ?

Ajuster les modes de financement : il était temps que cet appel arrive à nos tutelles ! Edouard Couty explique cette nécessité :

"Le diagnostic du système de financement à 100% par la tarification à l’activité est largement partagé. Inflationniste, il incite à la concurrence plus qu’à la coopération ; il conduit à segmenter l’activité, à l’opposé d’une approche globale ou de la prise en compte d’un parcours. Ce mode de financement a cependant permis de reconnaître et de valoriser l’activité des professionnels. Tous ont d’ailleurs refusé le retour en arrière, vers un financement au budget global ou au prix de journée.

Les objectifs doivent être clairs :

-Promouvoir un service public territorial de santé sur le parcours de soins ou le parcours de vie ;

-Inciter les établissements à la coopération sur le territoire ;

-Reconnaître l’activité des professionnels dans l’hôpital pendant la phase d’hospitalisation ;

-Permettre un financement juste de la prise en charge des maladies chroniques et des poly pathologies lourdes ;

-Mettre l’accent plus nettement sur la qualité de la prise en charge et la pertinence des actes plutôt que sur la seule quantité d’activité produite.

Pour la part en T2 A, il conviendrait cependant :

1) D’introduire plus de transparence dans l’élaboration et la maintenance des tarifs ;

2) De bien déterminer le périmètre et la nature des charges financées par le tarif ;

3) De prendre en compte dans les tarifs l’activité de tous les professionnels (infirmiers par exemple) ;

4) De valoriser qualité et pertinence ;

5) D’adopter une "CCAM clinique" remplaçant la nomenclature générale des actes professionnels pour financer de manière juste le temps médical."

Maintenant que la nécessité de faire évoluer le mode de financement, il nous reste à attendre les actes ; Marisol Touraine a déjà affirmé "Le volet tarification aura une première traduction, c'est ce que je souhaite, dans le PLFSS 2014 et ce qui relève de la loi viendra au début 2014."

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les "déserts médicaux" ont des effets "indéniables" sur le droit fondamental à la santé, a alerté le Défenseur des droits dans son rapport d'activité...
Presse auscultée. Une légiste a ouvert à Palerme depuis un an une consultation dédiée aux migrants ayant subi des tortures, raconte Mediapart....

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.