Poisson d'avril ! Alice Deschenau retourne à la rédaction de Wud !

Poisson d'avril ! Et non, la psychiatre et rédactrice en chef de What's up Doc Alice Deschenau, malgré tout son mérite et ses talents mutiples, ne sera pas la prochaine déléguée ministérielle à la santé mentale et à la psychiatrie. Elle reste bel bien aux commandes du plus beau magazine pour les jeunes médecins, What's up Doc !

Le Dr Alice Deschenau, chef du service addictions du groupe hospitalier Paul Guiraud et rédactrice en chef de What’s up Doc, a été nommée par Agnès Buzyn en qualité de déléguée ministérielle à la psychiatrie et à la santé mentale.

L’information avait été tenue secrète pour nous laisser la primeur de l’annonce. Jeudi dernier, Agnès Buzyn avait annoncé la nomination d’un psychiatre comme délégué ministériel à la psychiatrie et à la santé mentale à ses côtés. C’est avec beaucoup de fierté que nous avons appris que ce psychiatre sera le Dr Alice Deschenau, rédactrice en chef de What’s up Doc.
 
Comme l’avait annoncé la ministre de la Santé, elle sera « chargé[e] de piloter au plus près les acteurs et au quotidien le déploiement de la feuille de route de la psychiatrie et de la santé mentale, et de la porter sur les territoires ».

Alcool et amitié

Agnès Buzyn répond donc aux demandes de représentants des patients, des praticiens et des directeurs de la psychiatrie (1) en nommant une psychiatre, qui connaît les enjeux du secteur. Le Dr Alice Deschenau est actuellement chef du service addictions du groupe hospitalier Paul Guiraud de Villejuif.
 
C’est lors d’une consultation d’addictologie de la ministre imposée par le tribunal de Melun – à la suite de son arrestation pour excès de vitesse et conduite en état d’ébriété – que les deux femmes se sont rencontrées. Autour d’un verre, le courant est immédiatement passé. La ministre a ainsi, quand l’heure du choix est venue, tout naturellement pensé à Alice Deschenau comme déléguée à ses côtés.

Sentiments partagés

« Je n’avais jamais pensé que cela pourrait arriver », a commenté notre psychiatre avec humilité. « C’est une opportunité unique que je dois saisir ». À What’s up Doc, nous sommes encore partagés entre fierté et regrets. « C’est pour nous un honneur de savoir qu’Alice a été reconnue et appelé à prendre de nouveaux exercices à l’échelon ministériel » a commenté le Dr Matthieu Durand, co-fondateur du magazine. « Quelle reconnaissance pour cette médecin dévouée, engagée dans son exercice pour les plus démunis, parfois sans compter son temps. Chez What’s up Doc, nous sommes tristes bien sûr de la voir partir, et en même temps, très fiers d’avoir pu compter sur son talent et contribuer peut-être un peu à son ascension vers les sommets. Vive la République ! Vive What’s up Doc ! Vive La France ! ».
 
Une réorganisation de la rédaction s’impose désormais. Un jeune journaliste de talent est pressenti pour prendre du galon et remplacer la rédactrice en chef. Son identité devrait être dévoilée très prochainement, une fois que les négociations auront abouti.
 
 
(1) Fédération nationale des associations d’usagers en psychiatrie (Fnapsy)
Association des établissements du service public de santé mentale (Adesm)
Conférence nationale des présidents de commissions médicales d'établissement (CME) de centres hospitaliers spécialisés (CHS)
Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapés psychiques (Unafam)

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Entre indifférence et collaboration
Les biens s'en sortent mieux (rapport de l'ONVS)
La FHP d'humeur caritative ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.