Podcast : l’ARS de Guyane recrute 30 assistants !

La directrice de l'ARS Guyane Clara De Bort et le Dr Matthieu Durand.

Pour ce premier numéro de Jobdoc, direction la Guyane où 30 postes d’assistants sont à pourvoir, dont 15 à partir de la rentrée prochaine. L’ARS finance les recrutements à hauteur de 100% du coût et propose un dispositif à temps partagé aussi formateur qu’enrichissant. Parmi les spécialités concernées : la pédiatrie. 
 

15 postes d’assistants spécialistes à temps partagé pour une durée de deux ans. C’est ce que propose l’ARS de Guyane aux médecins en fin d’internat à partir de novembre 2019 (15 autres postes ouvriront en 2020). En pratique, les candidats retenus partageront leur exercice entre un établissement de métropole et un de Guyane. Trois hôpitaux du département d’Outre-mer s’engagent à accueillir les médecins qui voudront saisir cette opportunité : le Centre hospitalier Andrée Rosemon (CHAR) à Cayenne, ainsi que ceux de Kourou et de l’Ouest Guyanais (CHOG) à Saint-Laurent-du-Maroni.

D’importants avantages

C’est à Cayenne que le Dr Matthieu Durand, chirurgien urologue et fondateur du bimédia « What’s up Doc », a rencontré Clara de Bort. La directrice générale de l’ARS de Guyane pilote elle-même le dispositif. L’objectif : soutenir des projets professionnels hospitaliers et/ou universitaires en permettant à de jeunes médecins de parfaire leur formation post-internat. Outre une expérience professionnelle unique, d’autres avantages à la clé, qu’il serait difficile de négliger, font partie des informations à retenir de cette rencontre...


 

Plusieurs postes en pédiatrie

Hormis la neurologie, la gynécologie, l’oncologie et la radiologie (entre autres), la pédiatrie fait partie des spécialités concernées par ce dispositif, notamment au CHAR. C’est dans son service que le professeur Élanga a accueilli le Dr Durand afin de lui dresser les profils recherchés et les modalités de recrutement.

Habitué à accompagner les assistants spécialistes à temps partagé, le Pr Élanga incite les médecins intéressés à remplir rapidement le formulaire de contact car les « places sont chères » !

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Presse auscultée. ​Les CHU de Bordeaux, Lille et Toulouse arrivent en tête du dernier palmarès des hôpitaux et des cliniques 2019 du Point.
Depuis ce 13 janvier, la plateforme de prise de rendez-vous en ligne Doctolib a mis en service une offre de téléconsultation. Stanislas Niox-Château...
Le collectif inter-hôpitaux (CIH) fustige la méthodologie du Ségur de la santé et regrette l’absence de chiffrage et de calendrier pour la santé en...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.