Oh my God ! Un centre de santé sexuelle londonien révèle par erreur le nom de 780 de ses patients

C’est le Very open data !

Cet e-mail ne devait être qu’une banale newsletter envoyée par la 56 Dean Street Clinic, basée dans le quartier de Soho à Londres. Problème : au lieu d’utiliser la fonction « copie cachée », l’employé chargé de ce mailing s’est servi de la copie simple. Les 780 destinataires ont donc pu voir les noms et adresses des autres personnes auxquelles la lettre était envoyée.

Cette violation du secret médical est aggravée par le fait que 56 Dean Street Clinic est un centre de santé sexuelle, et que la newsletter en question était adressée à des personnes ayant utilisé ses services de prise en charge du VIH.

Toutes les personnes sur la liste ne sont pas séropositives. Mais le Dr. Alan McOwan, médecin responsable de la clinique cité par la BBC, le reconnaît : « Nous avons complètement foiré sur ce coup-là ».

Au-delà du problème éthique, l’affaire risque d’avoir des répercussions politiques. La confidentialité des données de santé est en effet un sujet extrêmement sensible actuellement de l’autre côté de la Manche : le NHS, le système national de santé, tente depuis deux ans de numériser l’ensemble du dossier patient afin de rendre les données de santé accessibles en ligne pour chacun.

Ce super-DMP à la sauce anglaise s’appelle « Care.data », et il rencontre des résistances multiples. La bourde de la 56 Dean Street Clinic tombe donc très mal pour le gouvernement. Le ministre de la santé, Jeremy Hunt, l’a bien compris. Cette erreur est « totalement inacceptable », a-t-il déclaré lors d’une conférence à Manchester. « Nous allons tout perdre si nous perdons la confiance du public dans notre capacité à gérer les données de santé personnelles de manière sécurisée ».

La 56 Dean Street Clinic venait d’inventer le Very open data… mais le ministre trouve ça un peu too much.

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Dérive à la « Truman show » ou progrès thérapeutique ?
Presse auscultée : un gros virus virulent attaque le premier groupe de cliniques de France.  Mais Ramsay Genérale de santé l'assure : tout est...
Le salut en haut de la montagne

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.