Même le pape est supporter du vaccin ! Un divin soutien !

Le pape soutient le vaccin anti-Covid

Après un week-end où plus de 100 000 antivax ont manifesté dans tout le pays, le pape François a pris la parole ce lundi. Le souverain pontife a appelé la communauté internationale à "poursuivre l'effort" de la vaccination, estimant que la pandémie impose une "cure de réalité" face à la propagation d'informations infondées".

"Il est important de poursuivre l'effort pour immuniser autant que possible la population. Cela exige un engagement multiple au niveau personnel, politique, et de la communauté internationale tout entière", a déclaré le pape lundi matin lors de ses voeux au corps diplomatique, souhaitant que "l'ensemble de la population mondiale ait un accès égal aux soins médicaux essentiels et aux vaccins".

Une réponse à tous les antivax qui pullulent sur les réseaux sociaux. "Le soin de la santé est une obligation morale. Malheureusement, nous constatons de plus en plus que nous vivons dans un monde aux forts contrastes idéologiques. On se laisse souvent conditionner par l'idéologie du moment, souvent construite sur des informations infondées ou sur des faits mal documentés", a-t-il ajouté.

Pour le pape, le vaccin est « un acte d’amour »

"Toute affirmation idéologique rompt les liens de la raison humaine avec la réalité objective des choses. La pandémie, au contraire, nous impose précisément une sorte de "cure de réalité" qui exige de regarder le problème en face et d'adopter les solutions appropriées pour le résoudre".

Selon le pape, "les vaccins ne sont pas des outils magiques de guérison, mais ils représentent certainement, en plus des traitements qui doivent être développés, la solution la plus raisonnable pour la prévention de la maladie".

Le pontife argentin, âgé de 85 ans, a pris position à plusieurs reprises en faveur de la vaccination, la qualifiant "d'acte d'amour".

Avec AFP

 

 

Portrait de La rédac'

Vous aimerez aussi

800 000€ en liquide ont été retrouvés chez le pharmacien

Un pharmacien parisien a été mis en examen mi-décembre puis écroué, soupçonné d'avoir facturé des tests fictifs de dépistage du Covid-19, pour un...

Une clinique de la banlieue de Toulouse a été condamnée ce mardi 18 janvier à 150.000 euros d'amende pour la mort en 2012 d'une patiente de 39 ans,...

Servier dans le rouge

Le groupe pharmaceutique Servier, 2e laboratoire français, a enregistré un résultat net dans le rouge l’an dernier sous l’effet des indemnisations...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.