La délégation de médecins cubains a quitté la Martinique

C'était la première fois que la France faisait appel à des médecins cubains. Les autorités locales semblent partagées sur le bilan de leur activité. 

Presse auscultée. Arrivée le 26 juin en Martinique, la délégation de médecins cubains est repartie ce 12 octobre. Selon Alfred Marie-Jeanne, président du Conseil exécutif de la collectivité territoriale, cette mission a été une « prouesse », mais "cette action en a irrité plus d'un et dérangé le système établi ». Pour la sénatrice Catherine Conconne, cette mission est assimilée à du « tourisme médical qui a coûté très cher pour une opération qui n'a pas servi à grand chose ». Pour elle, ces médecins "ne répondaient pas aux exigences, notamment de parler français. Cet argent aurait pu servir à d'autre chose. On aurait pu le donner à l'hôpital pour réhabiliter des étages".

Pour le directeur du CHU de Martinique, Benjamin Garel, "aucun ne parlait français et ils ne connaissaient pas par exemple la pharmacopée, c'est-à-dire le nom des médicaments en français ».  Une enveloppe de 300 000 euros avait été votée par la collectivité pour financer « l'avion spécialement affrété pour les faire venir ». Mais leur salaire n’a pas été révélée. Lire la suite ici.

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Les syndicats et le ministre de la Santé Olivier Véran négocient une dernière fois la revalorisation des salaires des médecins hospitaliers. 
Liberté sexuelle et déontologie médicale ne font pas forcément bon ménage. Surtout quand il s'agit de relations entre médecins et patients. Les...
Le Centre Hospitalier du Belvédère, en Normandie, a manifesté fin mai dernier contre les coupures budgétaires de l’ARS et de la gestion effrayante de...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.