HM Le Blog

La qualité des recommandations pour les professionnels est variable… de l’excellent au médiocre : HAS = gaspillage des deniers publics ?

J’aime la revue Prescrire pour son esprit critique dont nous avons besoin. Cet excellent bulletin paroissial enseigne la prescription de médicaments hospitaliers aux médecins et pharmaciens de ville… c’est un succès !

 

Prescrire analyse collectivement et méthodiquement les documents de la HAS. Le constat : entre avril et octobre 2017, « Au total, 7 guides ont été évalués "Intéressants", 21 "Acceptables", 57 "Inutiles", et pour 23 "Pas d’accord" ». En bref, seulement 30 % des documents de la HAS seraient utiles ! Et Prescrire ne voit pas d’amélioration depuis 2009.

 

(Cliquer sur l'image pour agrandir)


Pourquoi, en est-on arrivé là ?

 

• les décideurs veulent du volume, et vite, sans indicateurs de qualité ;

• les oies dorées de la HAS veulent plaire aux décideurs sans allouer le temps, la formation, ni les ressources nécessaires aux équipes d’évaluateurs ;

• les personnels de la HAS suivent ;

• ils gagneraient à copier la rigueur des sociétés savantes.

 

La HAS a publié de bons guides pour expliquer comment évaluer des preuves, mais elle pourrait aller plus loin en suivant la méthode collaborative décrite dans le Cochrane Handbook (http://training.cochrane.org/handbook).

 

*Hervé Maisonneuve est médecin, professeur associé en santé publique, avec une activité de formation en rédaction scientifique, et blogueur : www.redactionmedicale.fr. Très vieux lien d’intérêt : directeur de l’évaluation de l’ANAES jusqu’en 1999

 

SOURCE

Trier et savoir jeter : 10 ans d’analyse de guides de la HAS. Revue Prescrire 2018;38:71.

Portrait de La rédaction
article du WUD 37

Vous aimerez aussi

Le blog de Blouse girl déballe tout
Le business des congrès scientifiques attire des « prédateurs » dont l’objectif est de faire des profits, et certains professionnels se font abuser…
Ah oui, et pourquoi pas ???

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.