Guadeloupe : le CHU au bord de la saturation

Le directeur du CHU de Guadeloupe vient de tirer la sonnette d’alarme en raison de l’afflux croissant de patients malades du Covid-19 ou suspectés de l’être.
 

Le CHU de Guadeloupe serait au bord de la « saturation » face à l' « afflux continu et grandissant de patients » liés au Covid-19, a alerté le 8 septembre le directeur de l'établissement Gérard Cotellon, dans un courrier adressé aux autorités sanitaires et préfectorales, rapporte 20 Minutes. Le CHU a dû déprogrammer une partie de ses opérations chirurgicales, si bien que les chirurgiens craignent « une aggravation de l'état de leurs patients en attente. La prise en charge des patients « Covid » se fait désormais au détriment de celle des patients non Covid », selon Gérard Cotellon qui appelle à la solidarité des autres établissements de santé publics et privés et réclame des ressources extérieures, rapporte France-Antilles.

Selon Valérie Denux, la directrice générale de l'ARS Guadeloupe, le CHU est en effet proche de la saturation, tandis que le nombre de personnes admises à l’hôpital et le nombre de cas graves continue à augmenter. « Actuellement, 20 personnes sont en réanimation Covid au CHU, qui va ouvrir 8 lits de plus. Et aujourd’hui, nous avons eu le décès d’une femme de 37 ans présentant des comorbidités », expliquait le 11 septembre Valérie Denux, rapporte France-Antilles.

La Guadeloupe fait en effet partie, avec Bordeaux et Marseille, des territoires confrontés à une évolution préoccupante des contaminations. Près de 800 cas positifs au Covid-19 ont été recensés en une semaine en Guadeloupe qui a adopté ce week-end de nouvelles restrictions dans les lieux publics, rapportait le 14 septembre franceinfo. Les établissements recevant du public tels les gymnases, piscines, palais des sports, hippodromes, les salles d'expositions permanentes ou des fêtes (sauf salle de spectacle et cinémas) fermeront jusqu'au 29 septembre. Les bars et restaurants seront également fermés dès 22 heures en semaine.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L’ANSM met en garde sur l’utilisation potentiellement dangereuse de médicaments chez des enfants atteints d’autisme.  
Des chercheurs de l’université de Pittsburg (États-Unis) ont publié les résultats fournis par un outil de simulation de propagation de la rougeole....
Presse auscultée. Le port du masque sera « systématisé » en entreprise (sauf dans les bureaux individuels) d’ici à la rentrée.  

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.