En surchauffe, les urgentistes de Saint-Brieuc se mettent en grève 

Ils réclament, entre autres, l'ouverture de lits. 

Presse auscultée. Depuis le début de ce mois d’août, le service des urgences de Saint-Brieuc enregistre un pic d’activité. « Nous venons de connaître trois jours de suite plus de 200 passages, et même 238 patients lundi, la moyenne annuelle étant de 160 passages par jour », affirme le Dr Christian Brice, urgentiste et délégué régional de l’Association des médecins urgentistes de France, au quotidien Ouest France. Résultat, des patients attendent et dorment sur des brancards plus de neuf heures. Les urgentistes ont donc décidé de se mettre en grève à compter du mardi 18 août prochain. Un air de déjà-vu. Lire la suite ici. 

 

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

La chanson paillarde bande encore
Marisol Touraine veut rendre les carrières publiques plus attractives
Jeunes Médecins et Action praticiens hôpital estiment que la suppression des 3 premiers échelons pour les praticiens hospitaliers (PH) « primo-nommés...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.