Dans le Pas-de-Calais, trois Smur ont dû fermer faute de médecins 

La pénurie de médecins urgentistes l'été n'a jamais été aussi importante, selon un responsable du Samu 62. 

Presse auscultée. Nous vous annoncions que le Smur de Boulogne (Hauts-de-France) avait dû fermer plusieurs jours en juillet et août faute de médecins. Dans l’édition de ce jour de la Voix du Nord, nous apprenons que ce sont en fait trois Smur qui ont du fermer momentanément en raison d’une pénurie de médecins !! Les Smur de Lens et Saint-Omer ont aussi dû garder portes closes pendant quelques journées. « À Lens, le problème n’est pas nouveau mais il perdure. À Boulogne et Saint-Omer, « il est déjà arrivé que les équipes soient en difficulté », dixit le responsable du SAMU 62, Pierre-Luc Maerten. « Mais à ce niveau-là, c’est inédit » », rapporte La Voix du nord. En juillet l’hôpital de Lens a dû fermer le Smur pendant une journée et trois nuits, et en août il est prévu de se passer du Smur pendant quatre jours et huit nuits. À saint-Omer, le Smur restera fermé une dizaine de jours pendant tout l’été. Lire la suite ici. 

 

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Le décret prévoyant le nouveau statut de praticien associé a été publié au JO le 1er avril 2021. Pour le Dr Salem Ould Zeim, représentant des...

Diminution des DASRI, revalorisation des déchets, développement de l’usage unique… À la Clinique Mutualiste de la Porte de l’Orient, le bloc...

Le CHU de Bordeaux a admis le premier patient Covid hospitalisé en France, en janvier 2020. Depuis un an et demi, l’établissement est plongé dans le...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.